Avertir le modérateur

vendredi, 08 juillet 2011

Instructions en cas d’inscription d’un parent sur Facebook

Pour ceux qui sont au rattrapage, n'oubliez pas qu'un des sujets phares pour l'oral cette année est "que faire en cas d'inscription d'un parent sur Facebook ?". La question mêle actualité et technique, nécessite sang-froid et bonne connaissance des réseaux sociaux. L'an dernier 16% des adolescents quittaient Facebook à cause de leurs parents, et on peut légitimement s'attendre à ce que ce pourcentage augmente dans les prochains mois.

Avant de lire les instructions qui suivent, regardons ce clip estival en nous tenant la main très fort - car c'est l'un des derniers cours de l'Université de l'Internet :

Fb9is.png1. NE PANIQUEZ PAS

La première chose à faire lors de l’apparition fatidique de la demande d’ami de votre maman est de rester calme et concentré. Effacez les photos de binge drinking et celle de votre voyage en terre inconnue (la Creuse). Faites ce que vous avez repoussé durant de longues années : créez des listes d’amis - ce qui au fond, revient à de grosses questions fondamentales ("est-ce que Jean-Raoul qui est sorti avec l’ex de Boris doit aller dans la catégorie Ex de Marie-Soizic (100 premiers par ordre alphabétique) ; ou dans celle intitulée “Mecs de Qui déjà ?” ?").

Instaurez donc une liste “Famille”, voire une liste “Maman” car votre relation avec le/la cousin/e peut prêter à confusion. Vient alors le moment laborieux du classement du contenu : soit vous interdisez l'intégralité du contenu (photos, nombre d'amis, wall) à votre maman (= plus rapide mais radical), soit vous affinez photo par photo ce qui est acceptable (= plus sympa mais plus long). Ma préférence va bien sûr la méthode brute (aux grands maux les grands remèdes). Votre maman n’y verra que du feu, tout au plus aura-t-elle l’impression que “tout le monde parle sauf vous”.

2. FAITES CONFIANCE A LEUR INEXPERIENCE

Votre mission, pendant cette étape, est de laisser leur statut de novice travailler pour vous. Car pour détourner l'attention, on peut compter sur 3 éléments indissociables des débuts d’un parent sur Facebook :

Petita : Dans un réflexe d'affolement et en proie à la flemme ("je comprends riennnnn"), ils lieront forcément leur compte email à leur compte facebook. Leur tactique de débutant sera d'ajouter en ami “pour voir” l’intégralité de leurs contacts email, ainsi que les amis d’amis suggérés. Deux jours et un commentaire sur le Mur un peu creepy plus tard, ils se rendront compte qu’ils ne connaissent pas la moitié des 24 amis qu’ils ont.

Petibé : Il y a trop de messages. Même s’ils n’ont que 4 ou 5 amis, une de ces braves personnes finira par installer toutes les applications de Quizz de personnalité, des jeux de gestion/mafia/paysan/cancer ou des vidéos énormes!!!! Sans compter tous les statuts faisant part du nombre de chiffres avant le Jour J (il semble que “J-2” soit plus fréquent que “J-3”, sûrement pour des questions de parité).

Peticé : Ils ne savent pas. S’ils ont une question sur le fonctionnement ou le non-fonctionnement de quelque chose sur Facebook, feignez l’ignorance, encouragez-les sur la piste du mystère informatique. Pas de message ? Je ne comprends pas, pourtant je l’ai bien posté, c’est bizarre, ça a pas dû fonctionner correctement. BINGO. Inutile de noyer qui que ce soit dans du jargon, il est bien plus efficace de faire croire qu’on ne comprend pas, croyez-en des années d’expérience au sein de notre Education Nationale chérie.

trollmom.png3. ASSUREZ VOS ARRIERES

Placez votre famille “acceptable” dans la confidence. Si vous considérez ces membres acceptables, c’est qu’ils comprennent que vos parents ne doivent pas connaître vos errements sur Facebook. Cela évitera lors des dîners dominicaux le fameux “oooooh José, franchement, dire sur Facebook que tu lécherais bien le dos de Tristane Banon c’était un peu abusé” (sachez que je ne m’appelle pas José, et que ma mère ne dit pas "abusé". C’était un exemple, et je n’ai rien à dire sur Tristane Banon).

L’art de détagger une photo est important à maîtriser, afin que vos amis ne voient jamais ces photos de vous “si mignonnes” que votre maman veut partager. Il n'est pas question ici des photos de vous nourrisson cul nu, mais des photos de vos 14 ans, les joues gonflées d’acné en train de souffler des bougies roses sur un gâteau trop cuit, avec les cheveux longs et gras qui pendent dans le nappage, et avec votre T-Shirt fétiche ANGRA (porté 24h/24 et 7j/7 pendant 4 ans). Le geste doit être rapide et précis : si l’image est détaggée dès sa publication, il y a de grandes chances qu'elle passe inaperçue.

Aussi, soyez cool, prévenez vos frères, soeurs, cousine (trop) proche en cas de photo honteuse publiée sans leur autorisation préalable. Ils vous ont aidé au dernier repas, et ils ne méritent pas non plus la photo sur la plage avec des algues sur la tête. Sérieusement.

4. SOYEZ UN ENFANT MODELE

Parce que ça peut arriver à tout le monde, et que c’est vraiment dérangeant qu’un mec bizarre “Like” toutes les photos de votre maman à la plage, aidez vos pauvres vieux à ne pas sombrer dans ce monde dangereux et immoral qu’est Facebook. Eduquez-les, apprenez-leur à ne pas installer des quizz, dites-leur que les vidéos énormes!!!! se trouvent sur Youtube et qu’il ne faut pas obligatoirement cliquer sur “Like” pour les voir.

Le conseil qui vous donnera deux points en plus : même si vous risquez de louper des choses, supprimez les notifications de publications de vos parents. Personne ne veut voir son père dire à une adolescente qu’il la trouve “kiffante”.

N'oubliez pas de cliquer sur les vignettes du cours. Pour approfondir, vous pouvez aller sur le site My Parents Joined facebook (mes parents ont rejoint Facebook).

11:05 Publié dans Bases de la didactique du lol | Lien permanent | Commentaires (76) | |  Facebook

vendredi, 03 juin 2011

Spider-Man est-il le nouveau Pedobear?

En avril dernier, un nouveau mème a fait une apparition remarquée dans cette fabuleuse nation qu’est Internet : Spider-Man, l’homme infréquentable. Ledit mème consiste en plusieurs captures d’écran d’une vieille adaptation télévisée du comic de Stan Lee (diffusée à la fin des années 60 sur les petits écrans d’Amérique du Nord) sur lequel est retranscrit le monologue interne du grand Spidey. Entre sale gosse et idole des jeunes, Spider-Man est en passe de devenir le nouveau Pedobear. Pourquoi et comment une telle chose a-t-elle pu arriver?

spidey.png

 

Vous ne pouvez pas faire ça. Pedobear m'a incité à le faire.

RAPPEL DES FAITS : Pedobear est un mème visuel (i.e. un élément culturel récurrent et reconnaissable par une communauté) né sur le forum 4chan et qui représente un ourson pédophile et pervers. Loin de faire l'apologie de la pédophilie (c'est même plutôt l'inverse), Pedobear est un personnage humoristique, peut-être le plus connu d'Internet. Pour en savoir plus sur Pedobear (EN)(FR).

§ 1 - La transgression de la figure du superhéros

Ah! Voilà un début de réponse.

A - La déchéance et la dépravation, objets de fascination

L'attrait humain pour la déchéance n'est plus à prouver: dès que les stars du cinéma (Charlie Sheen) ou de la politique (Dominique Strauss-Kahn) vivent dans la débauche, la plèbe ne tarde pas à sortir les fouets. Rien n'est plus jouissif pour le spectateur que de voir les grands de ce monde tomber de leur piédestal. Il y a sans conteste une part de sadisme dans le processus, mais aussi une part d'amour qui subsiste malgré tout ("qui aime bien châtie bien"). Car si l'immoralité plait tout autant qu'elle offusque, c'est aussi parce qu'elle est infiniment drôle.

Mais quand même l'égérie Chanel en arrive à prendre des photos de ses tétons, qui peut bien encore nous choquer? Qui peut bien encore nous divertir? Seul le superhéros, figure irréprochable et inattaquable par excellence, peut jouer les remplaçants. Spider-Man est la dernière personne qui peut être ridiculisée: il se retrouve alors libidineux, outrancier, immature et stupide.

B- Exemples

 

spideytits.jpg

Maintenant, on attend les nichons...

 

spideypic.png

C'est ça, cochonne, bouge ces fesses pour Spidey

 

spideyboner.jpg

Je me demande pourquoi mon oreiller a une érection

 

spideyboss.jpg

Comme un chef

§ 2 - La relève de l'humour noir

Mais le but est-il simplement de salir la réputation Spidey?

A - Le déclin de la popularité de Pedobear

spideysofa.jpg

J'aime la tournure des événements

Bien qu'ultra-populaire sur Internet, Pedobear a toujours été sujet à controverses (la principale étant la fameuse question: "peut-on rire de tout?"). Comment différencier humour noir et réelle perversion? Et si Pedobear devenait un symbole, un objet de reconnaissance, pour les pédophiles? Ce qui n'était qu'une blague potache entre initiés a pris trop d'ampleur.

Qu'il fusse victime du politiquement correct, de la lassitude ou d'un malaise sincère de la part de certains internautes, le succès de Pedobear a tendance à s'estomper au fil du temps. La plupart des gens restent attachés au personnage de la même façon qu'ils restent attachés aux chemises bûcherons des années 90. Parfois, dans un élan de nostalgie, ils continuent à en porter. Sans pour autant en faire leur fringue de prédilection.

Au moins, Spider-Man met tout le monde d'accord : il est clairement second degré.

B - Spidey, un mème plus accessible

Le problème de Pedobear - outre le fait qu'il soit vicieux comme une vieille à la caisse du Super U - c'est qu'il ne s'imposait pas à la connaissance du premier mortel venu. Pour comprendre qui il était (et donc rire de lui) il fallait faire quelques recherches ou faire partie d'un groupe d'amis qui eux-mêmes savaient ce qu'il représentait. L'image de Pedobear n'était pas facile à appréhender.

Spider-Man, lui, a dépassé le problème: tout le monde - sur et hors sphère d'Internet - le connait. Son côté justicier tranche avec les sous-titres graveleux. Autrement dit, l'humour est moins complexe et plus fédérateur. Ainsi, Spider-Man peut flirter avec d'autres éléments de la pop culture.

 

spideyron.jpg

Un jour comme les autres... oh, attendez! Est-ce que c'est Ron Weasley?

Car sur Internet aussi, plus on est de fous, plus on rit.

15:23 Publié dans Bases de la didactique du lol | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Facebook

vendredi, 01 avril 2011

Echantillon des pages Wikipedia les plus abracadabrantes

Pour réaliser ce cours, ingrats que vous êtes - impatients que la cloche sonne le glas pour aller vous noyer dans les vapeurs éthyliques du week-end où vous passerez vos soirées à répéter en boucle un discours ennuyeux comme le slip de François Hollande (car c’est ce que font les gens saouls) -, pour réaliser ce cours, donc, j’ai du plonger mes pauvres yeux innocents dans l’antre de Wikipedia. Et autant vous dire que c’est une des choses les plus désagréables que j’ai jamais eues à faire de toute ma carrière.

 

2072668958.gif

Mais c'est vendredi ! Vendredi ! Vendredi !

LA PAGE WIKIPEDIA QUI FAIT SOURIRE

Fucking, Autriche : L'équivalent autrichien de Montcuq dans le Lot, de Chatte dans l'Isère, ou de Duranus dans les Alpes-Maritimes.

LES PAGES WIKIPEDIA DES MEILLEURS PHENOMENES ETRANGES

La cabine téléphonique du désert Mojave: Plantée au milieu de nulle part, en plein désert Mojave (qui se situe lui-même entre le Nevada et la Californie), cette cabine téléphonique a été installée dans les années 60 à plusieurs kilomètres de toute habitation et a suscité l'intérêt de nombreuses personnes avant de disparaître en 2000. Elle a même inspirée l'artiste Sophie Calle en 2006.

Le Bloop: Ce son d'ultra-basse fréquence super puissant entendu dans l'Océan Pacifique durant l'été 1997 n'a toujours pas été expliqué par les biologistes et autres scientifiques... gros poulpe, machine perdue ou activité extraterrestre ?

Le syndrome de Charles Bonnet: Touchant des personnes saines d'esprit, ledit syndrome a pour particularité de provoquer des hallucinations "lilliputiennes" (tout paraît beaucoup plus petit qu'en réalité).

La peste dansante de 1518 (dancing plague of 1518): A Strasbourg, en 1518, plus de 400 personnes se seraient retrouvées à danser sans répit, et pendant plus d'un mois. Les pauvres hystériques finissaient par mourir d'épuisement, d'arrêt cardiaque ou de congestion cérébrale. Aujourd'hui, on en ferait une télé-réalité.

L'accident du Dyatlov Pass: En février 1959, un groupe de randonneurs est découvert mort dans les montagnes russes. Tous sont à moitié déshabillés. Si certains sont bien morts d'hypothermie (saviez-vous que 25% des décés par hypothermie sont causés par le "déshabillement paradoxal"?), d'autres sont... tout simplement morts. Et l'une des participantes n'avaient plus de langue. Et leur tente a été retrouvée éventrée de l'intérieur. Et...

LES PAGES WIKIPEDIA QUI NECESSITENT UN COPIER/COLLER

Hexakosioihexekontahexaphobia : Relativement connu depuis que Le Point en a parlé dans un numéro de 2010. L'Hexakosioihexekontahexaphobie est la peur du chiffre 666, qui est défini dans la Bible comme le chiffre de la Bête, alias Satan, alias l'Antéchrist. Ce qui n'a pas de sens: pourquoi Avril Lavigne aurait un chiffre attitré ? A la rigueur, un numéro fétiche ou porte-bonheur... et encore, pourquoi faire ?

Donaudampfschiffahrtselektrizitätenhauptbetriebswerkbauun... :  Le mot le plus long de la langue allemande, avec 79 lettres, et qui se réfère à l'Association des officiers subalternes à la direction du siège social des services électriques du bâteau à vapeur du Danube. Voilà.

LES PAGES WIKIPEDIA DES PLUS BADASSES

Jack Churchill : Jack Churchill s'est battu avec un arc et des flêches pendant la seconde guerre mondiale. C'est tout ce que vous devez savoir.

Wojtek, l'ours soldat : Adopté en Iran par des soldats polonais, l'ours brun devenu mascotte a fini soldat à son tour, transportant sur son dos les caisses de munitions (on raconte aussi qu'il picolait sévère).

Nils Olav : Dans le même genre, Sir Nils Olav est un manchot royal norvégien devenu colonel puis anobli par la Garde Royale en Ecosse. Et dire que sa maîtresse pensait qu'il finirait éplucheur de patates.

LES PAGES WIKIPEDIA FOURRE-TOUT

Unusual articles : En anglais uniquement, le Wikipedia français n'ayant malheureusement pas de page similaire. Regroupe tous les articles originaux disponibles sur le Wikipedia anglophone, dans toutes les matières ou presque.

Les mauvaises blagues et absurdités supprimées de Wikipedia : Mon préféré. Toutes les blagues (i.e. faits imaginaires & mensongers) rédigées par les internautes sur le site communautaire. Comme on pouvait s'en douter, les sections concernent les poissons d'avril des six dernières années.

J'ai fait volontairement l'impasse sur les pages wikipedia effrayantes (je pense notamment au "Meurtre Hello Kitty") sur les serial killers & co, et vous ne serez pas pénalisés si vous en parlez, mais pensez aux âmes sensibles. Pour le reste, vous êtes libres de nous faire partager vos pages Wiki préférées.

14:33 Publié dans Bases de la didactique du lol | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook

mercredi, 02 mars 2011

Les faux avis de recherche

Depuis quatre ans, le merveilleux monde de l’Internet et la vie réelle se font des high-five grâce aux photos de faux avis de recherche diffusées sur Internet. Nouvelle forme d’art ou simple joujou hype ?

§1 – Une pratique en pleine expansion

A – Les origines du faux avis de recherche

Fermentée dans le houblon, le faux avis de recherche est apparu grâce à la combinaison de trois éléments : une après-midi ennuyeuse à mourir, un soupçon de créativité et une bonne imprimante. Le cas le plus célèbre est sans aucun doute le «Have You Seen This Cat ?» qui nous vient de Seaford, en Angleterre (1).

 

2808815696_a9babac814_z.jpg

"Avez-vous vu ce chat ? Parce qu'il est GENIAL"

 

On attribue cependant la première photo d’un faux avis de recherche à «Look At This Dog», prise à Baltimore dans le Maryland fin 2007 (2)(3).

 

Capture d’écran 2011-03-01 à 18.46.49.png

"REGARDEZ CE CHIEN. Jetez un oeil à ce putain de beau chien. Il a été vu pour la dernière fois en train d'être génial dans mon jardin foutrement grand (...)"

 

Peu à peu, les faux avis de recherches se sont multipliés : agrafés sur les poteaux électriques, punaisés sur les panneaux d’information dans les lieux publics ou scotchés sous un abribus, ils sont alors repostés en masse sur les sites Internet.

B – Des faux avis de recherche plus ou moins réussis

1) Exemples de ratés

 

tumblr_lbzmlyvQsb1qzmowao1_500.jpg
tumblr_lceru2vtIG1qz9bwro1_500.jpg
tumblr_lcckklPI5F1qzmowao1_500.jpg

2) Exemples de bons faux avis de recherches

 

tumblr_ldqft2nP7N1qzmowao1_500.jpg

tumblr_lgb0c9kal21qzpwi0o1_500.jpg

tumblr_ldjj5tQLiX1qzlfumo1_500.jpg

 

tumblr_lgebjnuqAD1qf71zwo1_500.jpg

Le faux avis de recherche doit attirer l’œil du passant, sans avoir à écrire «BLAGUE ! HUMOUR !» en rouge dessus. Dans le cas de Chewbacca, il semble évident qu’il s’agit d’un faux avis de recherche, avant même de lire le texte explicatif. Si la photo est humoristique, il faudra alors inventer une boutade inédite – comme c’est le cas pour le chien cocaïnomane et les petits morceaux de papier indiquant «maintenant je l’ai vu». Attention donc aux simulacres de «have you seen this cat / this dog / this unicorn», les blagues les plus courtes sont les meilleures.

§2 – Une pratique contestable

Un petit raisonnement a contrario : l’art doit obéir à certaines normes pour être défini comme tel; or les faux avis de recherche répondent à certaines règles (cf petit deux du grand B, §1). Ils peuvent donc être considérés comme œuvres d’art. Et comme toute oeuvre d'art, la fausse annonce est susceptible de diviser.

A – Effet de mode ou nouvelle forme de street art ?

Nous l’avons vu : les faux avis de recherche ne constituent pas des cas isolés, mais ont tendance au contraire à se développer dans les milieux urbains. Si les graffitis, pochoirs ou mosaïques sont perçus comme des œuvres de street art, pourquoi pas les faux avis de recherche? Et de la même façon qu'un passant sera heureux de découvrir une oeuvre de Banksy encore fraîche, une personne sera heureuse de tomber sur un faux avis de recherche.

En revanche, le but n’est pas de se faire un nom (on ne sait pas qui l’a mis là, la personne à l’initiative de l’affiche agissant réellement dans l’ombre : pas de pseudo, et encore moins d’identité affichée - le numéro de téléphone étant lui-même sûrement faux), ni de propager des idées politiques, mais uniquement de faire sourire celui ou celle qui sera amené(e) à le lire sur son chemin. Il sort de l'architecture et du paysage routiniers.

Face à la croissance des faux avis de recherche, certaines voix s’élèvent contre cet effet de mode au comique qui s’essouffle. Les plus intransigeants y voient un énième mouvement hipster sans intérêt, tandis que d’autres affirment que merveilleux monde de l’Internet et vie réelle doivent rester éloignés l’un de l’autre. A noter que je ne cautionne pas cette dernière théorie, et que les chargés de TD ont pour consigne de vous enlever deux points si vous l’appuyez dans une de vos copies.

B – Risques

Le premier risque est de voir des artistes reprendre la nouvelle forme de street art à leur compte. Les faux avis de recherche servent l’humour. Ils ont une fonction sociale de cohésion et embellissent l’existence quotidienne. Jean-Luc Godard disait «ce n’est pas où tu prends les choses (qui compte), c’est où tu les emmènes» (4). L’important n’est donc pas de se faire remarquer en créant des faux avis de recherche mais en créant à son tour un nouveau genre de fausses annonces. On peut ainsi citer l'exemple du graphiste Phil Jones qui s'est servi du concept (on lui doit notamment le "Avez-vous vu ce ninja ? PROBABLEMENT PAS. Sinon, vous seriez mort") pour finalement exploiter les objets du paysage (5):

Capture d’écran 2011-03-01 à 19.04.37.png

Un autre risque est qu’à l’instar de toutes les bonnes idées qui ont trop circulé sur Internet, le faux avis de recherche soit repris par des équipes marketing au cerveau desséché pour en faire une publicité insipide. Ce qui peut entraîner un troisième risque: celui de voir notre perception du faux avis de recherche (= une œuvre d’art moderne) dénaturée, de la même façon que l’utilisation d'une chanson culte par une marque peut remettre en cause l’amour qu’on lui porte.

En France, aucun cas n'a été signalé. On peut déplorer le fait que la langue anglaise rende les fausses annonces plus piquantes, mais il est possible que la chose ne tarde pas à arriver dans notre pays.

--

(1) Photo prise par Lizzie Stewart.

(2) Photo prise par Rachel d'Atomic Books.

(3) Voir débat Lolcat VS Loldog, cours du 19 janvier.

(4) Jim Jarmush, The Golden Rules of Filming, article publié dans Movie Maker en janvier 2004.

(5) Retrouvez sa série de fausses annonces, dispersée dans la ville de Minneapolis, sur Flickr.

10:43 Publié dans Bases de la didactique du lol | Lien permanent | Commentaires (14) | |  Facebook

mardi, 15 février 2011

Emo Dad, un mème qui souffre

 

Mème, n.m. : Visuel ou expression qui tourne en boucle sur Internet pendant un certain laps de temps. Certains mèmes Internet ont une durée de vie de quelques semaines (Double Rainbow, Sad Keanu...), d'autres ont vocation à s'inscrire dans l'histoire du web 2.0 en devenant des classiques (Pedobear, Captain Obvious, Forever Alone...).

Le froid aidant, janvier et février sont les mois où les mèmes fleurissent le plus sur Internet. La semaine dernière, en plus du Bread Helmet Guy, d’Ariel la petite sirène et de « He/She’ll Never Get A Girlfriend/Boyfriend », nous avons assisté à la réapparition d’Emo Dad.

emodad.jpg

Emo Dad est aux internautes ce que Candyman était aux marmots nés dans les années 80 : une figure de la pop culture qui se nourrit de nos supersititions et de nos peurs ancestrales. Car que pouvons nous craindre plus qu'un homme de 46 ans qui se teint les cheveux et affiche une mine cafardeuse ? Mieux vaut alors en rire. Emo Dad n’est pas un nouveau mème. Apparu à la fin de l’année 2009 sous le pseudo Diablo882 / CrisXcruX, il est débusqué par les derniers survivants de MySpace. A l’époque tout le monde souhaite oublier le site et ses photos de poseurs face au miroir, et Emo Dad passe relativement entre les mailles du filet.

emodad2.jpg

Sa popularité devient spectaculaire grâce à Reddit d’abord, puis via Tumblr. Emo Dad se donne bien trop de mal pour paraître cool, vend une image du quadra pathétique qui refuse de grandir (et visiblement en souffre), mais son mode de fonctionnement est une avancée historique: pour la première fois, nous pouvons voir à quoi ressembleront les emo d’aujourd’hui dans vingt ou vingt-cinq ans (d’autres y voient une prouesse scientifique puisque Justin Bieber pourrait ressembler à Emo Dad dans trente ans).

emodadchocolate.jpg
emodadmall.png
emodadknife.jpg
emodadrazor.jpg

L’intéressé ne s’est pas manifesté depuis le 11 janvier dernier. Son profil affiche toujours en exergue : «Ne me colle pas une putain d’étiquette» (Don’t fukn label me).

16:24 Publié dans Bases de la didactique du lol | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

mardi, 08 février 2011

Le militant au casque de pain, un mème révolutionnaire

Si la plupart des mèmes trouvent leur source dans la pop culture avant d'être traités dans les médias, l'inverse pourrait bien arriver plus régulièrement qu'avant. En effet, une sous-catégorie mèmesque commence à s'imposer sur Internet: les mèmes dénichés dans les journaux. Ainsi, Ice Cream Guy, alias Zach Burroughs l'homme qui était parti chercher une glace pendant la tempête de neige, était d'abord en Une du Washington Post du 27 janvier avant de devenir mème - et de voir LCI lui consacrer un sujet :

 

2011_0128_icecream1.jpg

 

Depuis quelques jours, c'est Bread Helmet Guy, un militant qui s'est entouré la tête de pains et de cellophane, qui est devenu la superstar du moment. Son visage a servi à illustrer les révoltes qui ont lieu en ce moment en Egypte, où de nombreux manifestants se sont fabriqués des casques de fortune pour se protéger contre les pierres et autres projectiles (voir le diaporama sur le site britannique du Guardian). Mais est-il seulement Egyptien ? Réponse après la compilation des oeuvres d'art dédiées à Bread Helmet Guy - qui semble avoir été vu pour la première fois sur le site du DailyMail. :

 

020311pod12j3809086.jpg

L'originale

 

3CxRm.jpg

"Nous devons récupérer le blé"

 

RJr5A.jpg

Bread Helmet Guy likes to party

 

eurRC.jpg

Bread Helmet Guy se demande ce que c'est que ce bordel, putain.

 

S88lD.jpg

Bread Helmet Guy veut un sandwich subway grand comme ça.

 

 

tumblr_lg3nyjRmcL1qemxpoo1_400.jpg

Hey Mubarak, casse-toi d'ici (1)

 

tumblr_lg4guo2Yed1qzmowao1_1280.jpg

Bread Helmet Guy dans 300.

 

haybread.jpg

"J'ai un chapeau de pain - Ton gouvernement est invalide"

Lorsque des chercheurs de l'Internet ont tenté de retrouver la trace de ce mème révolutionnaire, ils ont néanmoins fait une découverte importante: Bread Helmet Guy ne serait pas Egyptien, mais Yéménite. Preuve en est cette image publiée sur le site TheBlaze, où on peut le reconnaître sans trop difficulté (même tee-shirt, même rage, même casque-sandwich)(et aussi, le drapeau du Yémen à l'arrière-plan, qui ressemble beaucoup au drapeau de l'Egypte d'ailleurs).

Il ne faut sûrement plus que quelques jours avant que sa véritable identité ne soit dévoilée. Patience.

--

(1) Get the fuck out = "casse-toi de là", en anglais, d'où le jeu de mots avec "ba-guette" - via le tumblr LouiseTheBandito

09:52 Publié dans Bases de la didactique du lol | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Facebook

vendredi, 04 février 2011

La journée nationale du 1er degré sur Internet

1erdegre.jpg

Pour plus d'informations, merci de vous rendre sur ce groupe Facebook.

Vous pouvez également consulter ce vieux polycopié de 2008.

Conduisez prudemment, n'abusez pas de la charcuterie ni des pétards, & à la semaine prochaine !

10:03 Publié dans Bases de la didactique du lol | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

mardi, 11 janvier 2011

Comprendre le lol

Croyez-bien que je m’amuserais plus à calculer le nombre de fois où j’ai souhaité la mort d’un moustique (approximativement 1720) que de vous faire un cours sur le lol. Seulement, voilà, la réalité est là : suite à la publication du numéro 46 bis de Chronic’art intitulé « lol, on vous a menti » (en vente sur PriceMinister) 592 lecteurs auraient écrit au magazine pour demander ce que signifiait le mot lol. Et vous n’êtes sûrement pas en reste.


Pour ceux qui sont en train de se moquer au fond, sachez que la maîtrise du lol est aussi complexe que celle de la langue anglaise : au début, on croit que c’est simple, mais dès qu’il faut approfondir, on s’aperçoit qu’on a besoin de plus de café. Merci de bien vouloir ouvrir votre livre Bases Didactiques du Lol, page 147.


§1 : De la rhétorique du lol


« Lol ». Un si petit mot pour une si longue histoire. Les plus avancés d’entre vous peuvent sortir fumer une cigarette, aller uriner, ou aller chercher une tisane à la cafète.


LOL1.jpgA)    L’origine du lol


Lol = Laughing Out Loud, soit, littéralement « être en train de rire à gorge déployée ». Certaines écoles estiment qu’on peut traduire l’acronyme par « lots of laughs » (= beaucoup de rires), mais pas moi. Son origine, bien que très ancienne (on pense qu’il est né quelque part entre 1982 et 1986, pendant l’Internet Antique) reste floue. Le nom de son inventeur est notamment absent des registres wikipédia.
Le lol est un outil du langage qui n’a - contrairement à d’autres pratiques comme le méga-smiley (cf prochain cours) – jamais cessé d’exister. Très présent sur les vieux chats et les forums de discussions avant d’être massivement employé dans les premiers textos, il a quitté le monde de l’écrit pour celui l’oral qu’il n’ y a peu. Ferdinand de Saussure, père de la linguistique, y aurait vu la démonstration que « le signe linguistique unit NON une chose et un nom, mais un CONCEPT et une IMAGE ACOUSTIQUE » (mais il n’est pas exclu qu’il aimait, lui aussi, un peu trop le bourbon).


B)    Le lol, propre de l’homo internetus


A chaque univers sa culture et son langage. Le lol, uniquement visible sur Internet (qui, par essence, est international), a permis à tous les internautes du monde de se comprendre. Le lol est un peu le THC d’Internet : il participe aux échanges sociaux, peut engendrer de la parano, et bien sûr, être vecteur de rires.


Le lolcat par exemple, est un terme désignant un chat drôle, un chat qui fait rire les internautes.


§2 : Les fonctions du lol

Nous venons de le voir, le lol est un moyen de façonner  Internet et un moyen de communication. Comment a-t-il évolué ?


tumblr_lddrh4XWBl1qzmowao1_500.jpgA)    Le lol et ses variantes


Avec les années, le mot « lol » a vécu diverses mutations. En effet, son utilisation systématique a fini par lui enlever son aspect fédérateur et singulier. D’un point de vue sémiologique, nous avons pu voir l’apparition des groupes « kikoolol », sorte de paria 2.0 qui déforme tous les mots ou presque pour construire un langage pour neuneus (kikoo = coucou ; merki = merci ; etc.).


Les internautes ont donc customisé leur lol pour se le réapproprier, comme par exemple (liste non exhaustive) :

Loul(e), laul(e) : forme de lol un peu bourrue, qui pourrait être tapée par un papi qui a entendu le mot à la télé et qui tente de le reproduire sur son clavier (équivalent, dans les pays anglophones du terme « lawl »).

Lolilol : sorte de lol 2nd degré, employé souvent par les nostalgiques de l’ancien lol.

Lolz : utilisé principalement par les  aficionados des lolcats, dont la particularité est de s’exprimer en broken english où les « s » sont souvent remplacés par la lettre z (exemple : le plus célèbre site de lolcats, I Can Has Cheezburger)

Lol de feu, méga death lol… : malgré leur popularité décroissante, ces termes ont l’avantage de provoquer le rire en soi.

Lul : "Lame Uncomfortable Laugh", que l'on pourrait traduire par "rire jaune". On trouve parfois le "BIG LUL" (qui est un pléonasme, LUL étant déjà en majuscules, inutile d'ajouter BIG devant), sorte de lul de la honte. Surtout quand il est utilisé à mauvais escient (par exemple parce qu'on le confond avec un loule).


LOL (équivalent = lololol) : prisé par les puristes qui estiment – à raison - que le lol est galvaudé, et ne désigne plus un rire franc et massif. Le lol majuscule sert à marquer une différence : de nos jours, le lol ne traduit plus qu’un simple sourire (voire un sourire intérieur) ; écrire LOL veut ainsi dire qu’on s’esclaffe bel et bien comme une otarie devant son écran.


Ce qui nous amène à la sous-section suivante.


funny-pictures-cat-is-laughing.jpgB)    Vers une bonne utilisation du lol ?


Face à la démocratisation du lol donc, son utilité d’origine a tendance à disparaître. Il est devenu un terme ringard, et ceux qui l’utilisaient au début des années 2000 se moquent de ceux qui l’utilisent aujourd’hui. Il est un moyen de revendiquer son statut d’ « ancêtre de la toile » ou de « dinosaure ayant connu Lycos et son chien », de se distinguer par rapport aux petits nouveaux. Or, se positionner contre le lol par principe, c’est jouer au vieux con qui souhaite faire payer aux jeunes ses erreurs du passé.


Voyons ensemble les quelques règles qui permettraient la réintégration du lol.


a)    Le lol ne sert pas à faire cool


Ni cool, ni hype, "lol" désigne une petite secousse de la glotte (au minimum), de la même façon qu'un livre est un livre. Par exemple, ne pas dire dans une réunion marketing « nous devons produire plus de lol ». Evitez également de sortir en soirée « non mais j’ai trop lolé quoi » (le verbe loler ne semble être admis que sur les autoroutes de l’information)(je dis autoroutes de l'information si je veux, c'est mon cours, et j'ai peu d'occasion de le placer).


b)    Le lol n’est pas là pour se donner une contenance


Ne dites pas « lol » parce que vous ne savez pas quoi répondre. Si par exemple, sur MSN, votre ami Jean-Raoul vous dit « j’aime pas trop la macédoine de la cantine », évitez de vous contenter d'un simple « lol », il se douterait de quelque chose (que vous n’êtes pas en train de vous rire à gorge déployée). Soyez lâches, bloquez-le pour ne pas avoir à suivre ces conversations ennuyeuses comme un épisode de Derrick.


c)    Le lol ne doit pas servir de ponctuation


Cf cours du 04 janvier, section 1.2.


Enfin, n’oubliez pas que le lol n’est pas une obligation. Vous pouvez avoir recours au bon vieux « ahahah » ou au classique quoique un peu désué (rires), ainsi qu’au mignon « hihihi » ou « huhuhu ». Oubliez les « mdr » (= Mort de Rire), PTDR (= Pété de Rire) ou autres acronymes type « ROFL » (= « rolling on the floor laughing » = en train de se rouler par terre de rire), bien trop extrêmes et par conséquent peu crédibles.


Néanmoins, le «enkuler de rire» est apparemment toujours d’actualité – je ne manquerai pas d’y revenir plus tard dans le semestre.

---

(1) LOL + Qui veut gagner des millions ? - FunnyMotivationalPosters.info

(3) I lol'd - Icanhascheezburger.com

 

09:38 Publié dans Bases de la didactique du lol | Lien permanent | Commentaires (45) | |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu