Avertir le modérateur

mercredi, 18 mai 2011

INTERNET VS VRAIE VIE - VOL. 1.

Ce papier est pour tous ceux qui ne se rappellent pas de ce qu’ils faisaient le samedi soir quand Internet n’existait pas, les incrédules persuadés que les jeunes sont en voie de perdition depuis la création de Skyrock, les anciens qui peuvent encore siffler la musique du modem qui se connecte, et les vieux schnoks qui n’ont jamais compris « tout le foin autour d’Internet ». Tentons de répondre aujourd’hui à une question vieille comme le minitel : si Internet et Vraie Vie se battaient en duel, qui l’emporterait ? Première manche.

LA PORNOGRAPHIE

Je commence par ce qui nous intéresse évidemment le plus (je dis nous par politesse). Avant Internet, si vous vouliez être émoustillé(e) par quelques images olé-olé, il vous fallait vous contenter de peu avec le téléfilm érotique du dimanche soir sur M6, être initié(e) par une personne qui aurait déniché K7 pornos et magazines "100% GROS SEINS" au marché noir, ou, si vous étiez en âge de rentrer dans un sex-shop, louer les films de Brigitte Lahaie et prendre le risque d'être vu(e) par Madame Michou en sortant.

Aujourd'hui, même Madame Michou peut regarder des vidéos X en tout anonymat et à moindre frais sur Internet. Les sites web offrant gratuitement des scènes de plaisir absolu se multiplient, il y en a pour tous les goûts et tous les fantasmes, de X-Art à YouPorn, et le journalisme de cul devient une spécialité.

Internet 1 - 0 Vraie Vie

LES CONNAISSANCES

Internet est-il un réel vecteur de savoirs ? Sommes-nous plus intelligents et/ou cultivés qu'avant ?

 

abraham.jpg

"Le problème avec les citations sur Internet est que vous ne pouvez jamais savoir si elles sont vraies" - Abraham Lincoln

 

En théorie, Internet a favorisé l'accès aux connaissances : en l'espace de dix minutes, vous pouvez retrouver la date de naissance de Samantha Fox et en apprendre un peu plus sur l'Equation de Boltzmann. Grâce au web 2.0 et aux webzines de niches, vous pouvez découvrir de nouveaux biens culturels (livres, films, séries...), de nouvelles ressources et approfondir certains sujets.

En réalité: la majorité des sources ne sont pas vérifiées, les coquilles vont bon train (les journaux en ligne ayant rarement recours à un(e) secrétaire de rédaction), les outils d'information sont utilisés à mauvais escient (1) et les hoax font trois fois le tour du web avant d'être démasqués (2). Résultat: rien ne vaut les études et une inscription à la bibliothèque pour enrichir sa culture personnelle.

Il faut apporter néanmoins une nuance. Si Internet permet un apprentissage ciblé et rapide, les autres médias ne sont pas non plus exempts d'erreurs et les encyclopédies vieillissent. Internet et Vraie Vie sont par conséquent complémentaires.

Internet 1 - 1 Vraie Vie

LES AMIS

Les amis de la Vraie Vie ont tendance à mépriser vos amis d’Internet - que ce soit par ignorance, jalousie, incompréhension ou méfiance – et par extension, par vous mépriser («ce ne sont pas de vrais amis, car sur Internet tu ne sais pas qui sont vraiment les gens» ; «on ne te suffit pas ?» ; «tu es asocial» etc.).

De leur côté, les amis d’Internet obéissent à des règles sociales dignes du protocole diplomatique : si vous les aimez vraiment, vous devez les suivre et leur répondre sur Twitter (même en l’absence de questions), répondre positivement à leur demande d’amitié sur Facebook, remercier une personne si elle vous a ajouté à sa blogroll et a contrario déféquer sur son paillasson si elle vous en retire, puis name-dropper autant que faire se peut dès que vous passez une soirée avec eux (« JohnJohn a léché le menton plein de vodka de Julien_le_lémurien!!!!! et là ils commandent un énorme kebab!!!! »)... C’est vraiment dingue. Sauf si on ne connaît pas JohnJohn, ni Julien_le_lémurien.

Internet 0 – 1 Vraie Vie

LES BLANCS DANS LA CONVERSATION

Gênants dans la Vraie Vie, les blancs passent souvent inaperçus sur Internet (après 25 minutes de conversation, B ne répond plus à A, qui se dit alors que B a du travail, qui est en fait en train de faire une sieste). La spontanéité en est améliorée et les conversations banales ont tendance à s’effacer.

Internet 1 – 0 Vraie Vie.

1493484732.gif

 

 

LE GROUPE DES « COOLS KIDS »

Qui peut prétendre ne pas vouloir faire partie des gens cools? Dans la Vraie Vie, être accepté par le groupe des Kools Kids (Kate Moss, Ke$ha et Karl Lagerfeld) est bien trop compliqué: seuls les dealers, les gens extrêmement beaux et les anorexiques avec bon carnet d'adresses y parviennent. On vous rappelle sans cesse que vous êtes trop laids, trop crétins ou trop pauvres pour intégrer la clique. Certains finissent par réinventer la notion du cool (Charlie Sheen, Bob l'éponge), tandis que d'autres ne s'en remettent jamais (Valerie Solanas, Kim Jong-Il).

Sur Internet, même Mariah Carey peut vous répondre quand vous lui demandez un indice sur les prénoms de ses mouflets. Certes, vous pouvez avoir le sentiment d’être exclu si vous ne parlez pas anglais et/ou si vous ne comprenez aucune private joke. Mais comme dirait Mariah, rien n’est impossible: vous avez toujours la possibilité d’apprendre l’anglais et de lire les sites consacrés aux mèmes pour vous intégrer. Si vous n'êtes pas cool sur Internet, c'est que vraiment vous l'avez cherché.

Internet 1 – 0 Vraie Vie

LA SECURITE

On ne compte plus les reportages bidons sur les dangers d'Internet et les interviews des psychiatres sur la question. Allons, allons: n'importe qui sera plus en sécurité devant Internet que dans une discothèque crasseuse remplie des libidineux proches du coma éthylique. La Vraie Vie ne possédant pas de filtre "SafeSearch", les risques de tomber sur un tordu ou une scatophile y sont nécessairement plus élevés. Nos comptes bancaires sont aussi susceptibles d'être vidés suite à une transaction douteuse au Monoprix du coin que sur Internet. Etc.

Internet 1 - 0 Vraie Vie

Alors, qui gagne la première manche ?

 

internet.jpg

(3)

 

---

(1) Voir en ce sens l'article sur Rue89 à propos de Wikipedia.

(2) Le dernier en date étant bien sûr la fameuse photo de Ben Laden.

(3) © Marie Callum, d'Illustration Violation.

10:44 Publié dans Introduction à l'Internet | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook

Commentaires

Ecriture non dénuée d'humour avec aisance, qui nous permet de suivre l'article de haut en bas sans sauter des lignes. Du point de vue du contenu, intéressant je trouve, mais j'attends les prochaines manches, peut être pour parler d'intimité, de liberté...

Écrit par : Redsmile | mercredi, 18 mai 2011

Internet n'est que le reflet de la vraie vie, il reflète nos pensées, nos perversions, notre idéal et tous ce que nous aimons et détestons. Internet est un miroir qui reflète les personne tels quels sont vraiment. Il ne va pas chercher ce que l'on ne lui demande pas.

Écrit par : david | mercredi, 18 mai 2011

De toutes façon les internets c'est pour les losers ;)

Écrit par : Moi | mercredi, 18 mai 2011

@david : "Il ne va pas chercher ce qu'on ne lui demande pas." ==> C'est l'exact opposé de la notion de sérendipité qui est un des axes du Web 2.0 !

Écrit par : Lylo | lundi, 23 mai 2011

Tu mens! Internet est méchant! Internet c'est mal et ça sent mauvais. Et en plus ça fait mourir les chanteurs riches!

Écrit par : ben | vendredi, 27 mai 2011

Tu mens! Internet est méchant! Internet c'est mal et ça sent mauvais.

Écrit par : aliceng | mercredi, 26 septembre 2012

De toutes façon les internets c'est pour les losers ;)

Écrit par : dorisng | mercredi, 26 septembre 2012

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu