Avertir le modérateur

vendredi, 22 avril 2011

Les parasites d’Internet

Sales pique-assiettes dénués d’un quelconque talent sinon celui de céder à leurs bas instincts arrivistes, les parasites d’Internet se sont reproduits à la vitesse des morpions. Qui sont-ils ? Que nous veulent-ils ? Comment leur asmater la gueule ?

§1 – Définition & exemples

a) Une définition objective

Le parasite d'Internet, que tout semble désigner comme une nouvelle race d'acarien (physique balourd, cervelle microscopique...), est un pillard apparu grâce au web 2.0. Sa naissance fut engendrée par une question : "comment réussir en s'investissant le moins possible ?".

Si les content farms - i.e. ces sites boursouflés de petits articles ultra nuls et chargés de pirater les recherches Google afin d'engendrer un max de pognon - sont bien des parasites d'Internet, nous allons surtout nous intéresser ici aux agrégateurs de contenus  (= les entreprises qui traquent les informations mises en ligne un peu partout pour les regrouper sur un seul site : le leur) et aux écornifleurs qui s'approprient les créations d'autres personnes.

Pourquoi chercher à lutter contre les parasites d'Internet, me direz-vous ? Parce que le parasite, telle une tatane ayant marché dans une matière fécale, finit par laisser sa trace un peu partout et force alors les internautes à zigzaguer sur les trottoirs de l'information pour ne pas marcher dedans à leur tour. Y’a de quoi être fatigué.

b) Des exemples concrets

Pour ce qui est des agrégateurs de contenus, nombreux sont ceux qui vont stocker des articles / produits disponibles sur d'autres sites sans y apporter quoique ce soit. Leur but est de vous faire venir sur leur site nazebroque pour ensuite cliquer sur le lien qui vous intéresse vraiment.

Une petite liste non-exhaustive (1) :

Deux points à noter : petit 1° - certains vont pousser le vice jusqu'à brouiller les pistes : URL en bas de l'article et en tout petit, nom de l'auteur quasi-invisible si on ne prend pas le temps de lire chaque octet, etc. petit 2° - Les agrégateurs de flux type Reader ou Netvibes ne sauraient être rangés dans cette catégorie, puisqu'il est un outil mis à la disposition des internautes, qui vont pouvoir créer leur page pour y ranger les flux RSS de leur choix avec liens directs vers l'article source.

Les pillards à la petite semaine sont par exemple :

- Des webzines qui vont copier-coller en intégralité un article disponible sur un autre site sous couvert de "visibilité pour l'auteur" ou autre prétexte fallacieux (= appelée technique du cross-posting).

- Des types qui reprennent une vidéo à succès sur YouTube en y ajoutant leur logo repoussant.

- Ceux qui utilisent un visuel ne leur appartenant pas mais qui prennent le temps d'apposer le nom de leur site dessus.

banksy-crayolashooter-copy.jpg

Photo d'une oeuvre de Banksy prise par l'actrice Lauren Conrad et postée sur son twitter, puis utilisée par le site Jet-Set Graffiti.

§2 – Une quête désespérée pour 15 minutes de gloire

a) La perpétuelle recherche de succès

La motivation principale du parasite, mis-à-part l'argent et le sexe bien entendu, est le désir de reconnaissance. Bis repetita placent : à l'ère des starlettes faciles et de la multiplication des centres d'information, la télévision et Internet ont flingué notre bon sens. Nous vivons dans l'illusion qu'un jour nous aurons enfin droit à nos 15 minutes de célébrité. Nous voulons être vus, être connus et être aimés. Nous voulons voir notre nom ou notre pseudo se propager, accéder à la notoriété, dans un monde où les statistiques et le nombre de clics sont devenus le nouveau moyen de se mesurer la verge.

De fait, certains internautes ne supportent plus leur anonymat et sont prêts à n'importe quoi pour se faire remarquer.

b) L’amalgame trouveur / créateur

Le terme de "trouveur" est désormais employé avec sarcasme sur les réseaux sociaux. Mais que représente-t-il exactement ? Incapable de lancer son propre agrégateur de contenu, inexpérimenté en Wordpress et éternel absent de l'option Arts Pla de la Terminale, le parasite a déniché un bon moyen de se voir attribuer quelques mérites : en revendiquant la paternité d'un lien.

netiquette2 copie.jpg

Ah. (2)

Chaque jour que le Dieu de l'Internet fait, un quidam râle dans l'immensité du web que quelqu'un a utilisé son lien sans le citer. Ce qu'il oublie de préciser, c'est que lui-même n'est souvent pas tombé sur ladite URL par hasard, mais qu'importe : il est le trouveur, celui par qui le lien est arrivé, et tous ceux qui le postent sans vergogne sont des enfants de putain à défaut de pouvoir être légalement poursuivis.

§3 – Quelles solutions envisager ?

a) Le cas Le Tag Parfait

Les auteurs du site Le Tag Parfait ont récemment réalisé une entourloupette des plus fameuses. Il y a un peu plus d'une semaine, le blogueur Aymeric (ou Emery ? Bref, son nom n'a pas d'importance) - qui a régulièrement recours au cross-posting pour alimenter son site - a linké directement chacune des illustrations du Tag Parfait en plus de leur papier. Le malheureux, qui ne s'embarrasse pas des bonnes manières, a alors ri jaune en voyant que le Tag Parfait avait remplacé ses images par ceci :

 

parasite.jpg

Apparemment c'est Emery.

Quelque peu humilié mais pas abattu, le blogueur a fini par revenir à la raison et poster un simple extrait + lien vers le site d'origine.

b) Le watermarkage, issue opportune ?

Estampiller toute oeuvre de l'esprit est impossible, mais est-ce seulement une bonne idée ? Watermarker ses photographies peut apparaître comme une solution, mais rappelons que l'intérêt premier d'Internet est la propagation des informations et des idées. Si les usurpateurs, détrousseurs et vieilles sangsues nous gâchent parfois le plaisir, le "tout-contrôle" irait à l'encontre de l'essence même du médium, et il ne s'agit pas de tomber dans l'excès inverse. La meilleure solution reste donc de leur souhaiter une bonne chiasse (3).

--

(1) Liste établie grâce à l'extension de Chrome, "Personal Blocklist", qui permet d'éjecter certains sites des résultats Google.

(2) L'exemple cité était une parodie de comportement de trouveurs.

(3) © Clim.

13:03 Publié dans Introduction à l'Internet | Lien permanent | Commentaires (31) | |  Facebook

Commentaires

A la lecture de vos écrits, vous passez bientôt sous Wordpress avec votre propre nom de domaine.

pour information sur la loi française :

L’acquisition de la protection du droit d’auteur ne nécessite pas de formalité. L’octroi de la protection légale est conférée à l’auteur du seul fait de la création d’une forme originale. Le droit d'auteur protège donc les œuvres de l'esprit sans que l'auteur n'ait à accomplir une quelconque formalité administrative de dépôt ou d'enregistrement préalable.

Source : http://www.culture.gouv.fr/culture/infos-pratiques/droits/protection.htm

Écrit par : xavier Formation | vendredi, 22 avril 2011

A noter que t'as encore pire, genre 9gag, qui chope des trucs rigolols, les watermarque et les balance en citant juste en minuscule en bas le lien vers le contenu initial.

Écrit par : bishiboosh | vendredi, 22 avril 2011

Et que penser de ces blogueurs racoleurs et anorthographiques qui n'ont rien de mieux à faire que de laisser des commentaires sans intérêt pour tenter de récupérer une fraction de trafic! Une bonne chiasse, ici aussi!

Écrit par : ben | vendredi, 22 avril 2011

j'adore ! change pas !

Écrit par : Aymeri | vendredi, 22 avril 2011

Pourquoi mettre dans votre liste Achetezfacile (qui est le premier comparateur de prix) et Ciao (dont le premier intérêt est l'avis des utilisateurs des dits produits)?

Écrit par : Zup Arkhen | vendredi, 22 avril 2011

Zup => à mon avis car pour le premier il squatte des résultats de recherche peu pertinents (les comparateurs de prix dépendent des prix que les magasins leur donnent et fonctionnent grâce à un pourcentage sur chaque vente via leur site), et pour le second parce que même si y'a aucun avis, on retrouve aussi une page Ciao parasite dans les premières pages de résultats Google, de plus les avis de Ciao se sont révélés de nombreuses fois faussés par de faux avis positifs. Dans tous les cas, quand tu cherches un comparateur de prix, tu cherches "comparateur de prix" dans google, quand tu cherches des infos sur des chaussures, tu veux des INFOS SUR DES CHAUSSURES, et pas 200 parasites qui te disent chacun la même chose, qu'elles sont dispos chez spartoo et amazon qui sont les seuls marchands qui ont daigné distribuer leur catalogue, alors qu'à coté tu as des sites moins chers qui ne sont pas référencés dans ces agrégateurs et que tu aurais pu trouver en page 1 au lieu d'avoir à te taper 15 pages de parasite.

Écrit par : Trem_r | vendredi, 22 avril 2011

Au fait n'oubliez pas d'ajouter aussi les entreprises qui utilisent tous les forums pour spammer leur pub et qui apportent de fausses infos sur les produits. Tapez des mots clés de marques de vêtements ou d'appareils high tech + pas cher et vous tomberez sur plein de sites vendant du faux. Celui qui regroupe le plus d'arnaques de ce genre est bien le site commentçamarche ou encore tom's hardware avec des mecs qui spamment les forums à fond...

Sinon pour Ciao et autres sites regroupant des avis, ceux-ci sont faux la plupart du temps. Les entreprises passent leur temps à s'inscrire pour modifier les avis et donc les rendre totalement faux. C'est curieux de voir 5 etoiles à une marque notée sur Ciao alors qu'ailleurs, tout le monde en dit du mal !

A bon entendeur :)

Écrit par : Fraderic | vendredi, 22 avril 2011

LOL ! Vraiment excellent !

Écrit par : Lilounette77 | vendredi, 22 avril 2011

Euh...ça risque de faire un peu stupide mais... je peux copier le terme parasite d'internet + la définition pour notre dico collaboratif?

www.dico2rue.com

??

Écrit par : david | vendredi, 22 avril 2011

Est-ce que par hasard la façon dont fonctionne les moteurs de recherche et le "modèle de création de valeur" qui va avec, ne serait pas le problème, et les parasites décriés ici la simple conséquence de ce fonctionnement ? Est-ce que l'existence d'internet suppose la fin de l'esprit critique des internautes, mais aussi de leurs protestations quand les informations pertinentes sur un sujet commencent à apparaitre à la 40ème page du résultat d'une recherche, les 39 premières n'étant que de la pub pour gogo ?

Écrit par : otok tone | vendredi, 22 avril 2011

c'est quoi par exemple un site de content farm ?

Écrit par : vik | vendredi, 22 avril 2011

Ouaips. Sans parler de ceux qui recopient direct le flux RSS de mon blog, absolument tous les jours, sans jamais me citer.

Écrit par : Maïa | vendredi, 22 avril 2011

Content Farm = Ferme de Contenu

CAD: des sites qui fabriquent du contenu pour répondre à une demande de recherche sur Google, le contenu est souvent pauvre et très optimiser au niveau référencement.

Il gagne leur vie par les clics sur les publicités.

Écrit par : xavier Formation | vendredi, 22 avril 2011

Et que dire de ce genre d'article qui critique pour critiquer sans connaitre la raison profonde des personnes qu'elle fustige, n'est ce pas un peu racoleur pour au final ne pas raconter grand chose?

Écrit par : K | samedi, 23 avril 2011

Vous oubliez commentcamarche, le site rempli de toutes les questions possibles mais qui dispose rarement de la réponse.

Écrit par : David | samedi, 23 avril 2011

@ David: faut pas exagérer non plus. CommentCaMarche m'a souvent apporté des réponses sur des sujets très variés. Si toutes les fermes de contenus étaient aussi fournies, le web serait un paradis.

Moi, ce qui m'énerve, lorsque je google une question (souvent pour résoudre un bug ou une défaillance de matériel), c'est de tomber sur des forums qui postent la même question et où personne n'apporte de réponses. Le pire, c'est quand le forum exige une inscription pour consulter les réponses.

Écrit par : JosieBGoode | lundi, 25 avril 2011

@JosieBGoode : Le pire c'est de tomber sur un forum où les gens répondent avec un "Google est ton ami" aussi amical que le refus d'un videur de te laisser rentrer dans sa boite.


Par contre j'ai pas gavé compris le fait de mettre Wikio dans la liste. Dans ces cas là pourquoi ne pas mettre OWNI dont quelques articles ont été péchés sur certains blogs et qui ont juste un petit "article initialement publié sur ..." mentionné à la fin...

Écrit par : fef | lundi, 25 avril 2011

Bon article quoique trop agressif dans le ton. En 1996 j'ai pris un abonnement à Wanadoo à cette époque c’était un modem acoustique un peu amélioré de chez Olitec. Bien sur aucun des sites cités n'existaient. Aujourd'hui je suis à la fibre, et internet s'est développé à la mêm vitesse, beaucoup ont fait fortune, la plupart se cassé la gueule, pourquoi ? Simplement personne ne veut payer pour un service. Mais j'ai une simple question à poser à l'auteur de l'article: Que proposez vous? Une administration, des fonctionnaires? comme des douaniers en somme, qui donneraient un coup de tampon pour estimer quel site est un parasite, tel autre est de bonne foi, tel autre il est beau il est gentil. Que comptez vous faire? Peut être qu'en demandant à la Chine ou à l'Iran des conseils...

Écrit par : bb52 | mercredi, 27 avril 2011

@bb52: Il faut lire jusqu'à la fin!
"Si les usurpateurs, détrousseurs et vieilles sangsues nous gâchent parfois le plaisir, le "tout-contrôle" irait à l'encontre de l'essence même du médium, et il ne s'agit pas de tomber dans l'excès inverse. La meilleure solution reste donc de leur souhaiter une bonne chiasse."
L.O.L...don't forget!

Écrit par : bb53 | jeudi, 28 avril 2011

Avec Panda, la mise à jour Google, les choses devraient changer. Je pense notamment aux comparateurs qui ont pas mal chuté aux USA. Espérons que l'effet soit salvateur pour les e=commerçants. Les vrais.

Écrit par : Liz&Leo | jeudi, 04 août 2011

Un article très instructif et beaucoup de commentaires très honnête et franche faite! Cela a certainement m'a fait penser à cette question tient à remercier tous.

Écrit par : holidays in alps | jeudi, 25 août 2011

Merci pour le partage d'informations. Il était très intéressant. Je vais revenir bientôt à lire. Continuez votre bon travail!

Écrit par : vacation in Europe | mardi, 30 août 2011

Après avoir lu tous ces pourcentages que je peux voir les choses d'un meilleur point de vue et de mieux comprendre la situation. Merci pour le partage

Écrit par : spielzeug shop | vendredi, 02 septembre 2011

David, répondra aux visiteurs!

Écrit par : kamagra | mercredi, 28 septembre 2011

Il est très bon. Merveilleux article. Je vous remercie

Écrit par : Venta de esmaltes | jeudi, 06 octobre 2011

Pas mal l'article. Il faut être patient c'est entrain de changer !

Écrit par : chaussures bébé | mardi, 18 octobre 2011

Pour réussir dans n'importe quel secteur vous avez besoin d'un grand nombre de donner à tous le meilleur

Écrit par : générique | mercredi, 16 novembre 2011

Il décoiffe votre article. Ne changez rien.
Bien à vous,
Maxime

Écrit par : Maxime | dimanche, 11 décembre 2011

Le pire, c'est quand le forum exige une inscription pour consulter les réponses.

Écrit par : sandalye | lundi, 12 décembre 2011

Il a été soigneusement dépossédé de ses moyens à prendre part à la marche de la science moderne et à se l'approprier.

Écrit par : soğutma | mardi, 27 décembre 2011

Pas mal!

Écrit par : Jean-Philippe Monette | dimanche, 11 novembre 2012

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu