Avertir le modérateur

jeudi, 07 avril 2011

Les tics de langage sur Internet

Ce cours fait suite à la toute première heure que nous avons passée ensemble dans les vapeurs éructées de champagne début janvier. Il peut donc être vu comme un approfondissement de la section 1.2. du polycopié du 4 janvier. Point de leçon harangueuse toutefois, puisque de la même façon que nous connaissons tous une personne avec un tatouage d’étoiles, nous avons tous versés dans les tics de langage de l’Internet. Retour sur les plus courants d'entre eux.

§1 – Les locutions disparues

TU SORS : Grand classique des forums jusqu’en 2004, où il était écrit en réponse à une vanne nulle. Devant la popularité de la phrase, les smileys hilares avec une pancarte « TU SORS » furent créés (1). La locution décéda finalement dans l’indifférence générale, rejeté par les nouveaux arrivants sur Internet, jeunes et faiblards (tu sors ne pouvant de toute façon pas s’écrire en langage SMS).

 

tumblr_lizo12XDjC1qdu8imo1_500.jpg

Allégorie du XPDR (1999-2003)

 

XPDR : «Explosé de rire». L’acronyme est le seul à ne pas avoir survécu : mdr, ptdr & autres sont tous encore plus ou moins utilisés dans l’Internet courant. Certains auteurs ont avancé l’hypothèse qu’XPDR a disparu au profit d’ «enkuler de rire» (2).

PO : Pour «pas». Exemple : "je ne sais po" ou "t'es po bien dans ta tête toi". A définitivement quitté la sphère de l’écrit pour le monde de l’oral en 2008 avec la sortie au cinéma du film Bienvenue chez les chtis.

§2 – Les termes éculés jusqu’à l’os, suite.

BON OK, JE SORS : né après le « tu sors », il est communément employé par les internautes lucides quant à leur capacité à être lourd. Problème: anticiper une blague pouet ne permet pas d’éviter la blague pouet, et le terme a fini par devenir lui-même une blague pouet (et un peu lourde).

WTF : le terme WTF («what the fuck» que l’on pourrait traduire par «qu’est-ce que c’est que ce bordel?») est courant, mais est de plus en plus utilisé pour n’importe quoi («WTF un rôti de veau sans oignons!»). Attention à l’overdose.

COINCIDENCE ? JE NE PENSE PAS : La célèbre phrase apocryphe est imputée à Paul Newman, qui lors d’une conférence sur un campus américain, aurait dit : «24 heures dans une journée. 24 bières dans un pack. Coïncidence ? Je ne pense pas» (« 24hours in a day, 24 beers in a case. Coincidence ? I think not»). C’était il y a quatre bonnes années. Entretemps, la blagounette fut utilisée de-ci de-là sur Internet, avant de débarquer en France avec le fameux «Les terroristes ont deux yeux. Les pandas ont deux yeux. Coïncidence ? Je ne pense pas» («Terrorists have two eyes, Pandas have two eyes. Coincidence ? I think not»). Depuis, c’est la foire aux coïncidences qui n’en sont pas et plus personne ne sourit à la vue de l’expression. Il est temps de l’enterrer.

BISOUS : Peut-on vraiment dire que «bisous.» à la fin d’une phrase – même un tantinet sarcastique – soit répréhensible ? Ne participe-t-il pas, dans une moindre mesure, à la bonne humeur des sites communautaires? Si tout le monde appuyait ses paroles d’un «bisous.», avec le florilège de personnes premier degré qui il y a sur Terre, la vie serait plus douce. Le terme n’est pas agaçant en soi, mais mieux vaut veiller à ce qu’il soit employé à bon escient, et non systématiquement à la fin de chaque remarque désagréable. N'est donc pas tout-à-fait arrivé jusqu'à l'os.

TRUE STORY : Le dernier en date, que j’affectionne presqu’autant que le «bisous.». Il est généralement apposé à la fin d’une anecdote surprenante. Victime de son succès, «true story.» tend à être placé tant que faire se peut : «Un jour j’ai mangé 500 grs de coquillettes. True story.» ou «Le chat vient de faire caca sur la moquette sans une once de remords. True story.». Les astrologues les plus compétents du pays lui prédisent le même avenir que le «ou pas.».

§3 – Les expressions qui se la pètent.

 

tumblr_lhbuwcB1rO1qaaowno1_500.jpg

 

HEU… HEIN : Très usité dans les commentaires. Le «heu… hein.» vient corriger une erreur et rétablir une vérité, avec une condescendance non feinte. Par exemple : «heu… Christine Boutin n’a pas toujours été auburn, hein.» dans un article qui mentionnerait la couleur des cheveux de la présidente du parti chrétien-démocrate ; «heu… les gens ne dansaient pas la tecktonik à l’époque de Montaigne, hein.», pour une plaisanterie à propos de Montaigne fana de la tecktonik, etc.

DIFFAMATION : Fait partie de ces termes que les paranoïaques, les susceptibles et les bouffis d’orgueil choient avec vigueur sans en connaître le sens. Pour les juristes du dimanche, la diffamation est partout : vous venez de le comparer à un babouin sans cul ? Diffamation ! Vous avez osé dire qu’il avait un faciès de mucus solidifié? Diffamation! Vous avez cité son nom dans un recueil de poésie érotique? Diffamation ! Souvent, celui qui connaît si bien ses droits vous livrera l’article 29 alinéa 1 de la loi de la presse du 29 juillet 1881. De quoi nous donner une bonne marrade.

Enfin, sur la sellette, nous pouvons placer les "fausses orthographes" : toussa, nesspa, poulay, toutafé... à privilégier entre amis (mail) plutôt qu'en public (powerpoint).

--

(1) Dont certains avec une orthographe douteuse, que vous pouvez récupérer ici.

(2) Enkuler de rire est un mème issu du forum de Gamekult.

17:56 Publié dans Introduction à l'Internet | Lien permanent | Commentaires (33) | |  Facebook

Commentaires

Le "FAIL" aussi est bien trop utilisé, il est même arrivé jusqu'à la blogueuse mode, c'est un signe !
"Je plussoie" file également un mauvais coton.

Écrit par : Lou | jeudi, 07 avril 2011

Bien vu pour le FAIL. "Je plussoie" a déjà été donnée ici : http://internet.20minutes-blogs.fr/archive/2011/01/04/les-termes-relatifs-a-internet-qu-internet-deteste.html (qui a séché ?)

Écrit par : Pr. Bobby Freckles | jeudi, 07 avril 2011

intéressant l'article, ou pas ...

Écrit par : Bob | jeudi, 07 avril 2011

Cependant, le "True Story" conserve un certain niveau de coolitude grâce à Barney Stinson (pour les incultes, Barney est un des personnages du remake contemporain de Friends : HIMYM) qui l'utilise régulièrement pour ponctuer ses histoires de fesses toutes plus acadabrantes les unes que les autres.

Écrit par : MissParamoun_t | jeudi, 07 avril 2011

de même que "priceless"

Écrit par : cyrilfournier | jeudi, 07 avril 2011

il y a aussi "epic" accolé à n'importe quoi genre "epic tarte à la tomate is epic"
personnellement, ça me donne des gaz
ok, je sors

Écrit par : PS | jeudi, 07 avril 2011

Il y a également le "c'est la vie", comme dans "les pâtes au fromage, c'est la vie". Mais la ritournelle n'est plus qu'utilisée sur Facebook, il me semble.

Écrit par : Pr. Bobby Freckles | jeudi, 07 avril 2011

HIMYM ne fait quand même plus rire personne depuis 1996

Écrit par : troll | jeudi, 07 avril 2011

J’ai vu des petites FRANÇAISES m’écrire à côté d’un dessin « WTF Epic proportions Fail ». Il faudrait trouver les équivalents de chez nous. Vite.

Écrit par : Unter | jeudi, 07 avril 2011

"HIMYM ne fait quand même plus rire personne depuis 1996" Ecrit par : troll | jeudi, 07 avril 2011

MERCI.

Écrit par : cyrilfournier | jeudi, 07 avril 2011

Bisous, au fait.

Écrit par : Unter2 | jeudi, 07 avril 2011

Cher Untère, vous soulevez un problème qui suscite l'émotion la plus vive en salle des professeurs depuis au moins la disparition d'Infonie. J'ai personnellement soumis au Ministère de l'Internet plusieurs propositions lors du dernier Grenelle de la Francisation de la Toile, mais aucune ne semble trouver grâce auprès des jeunes utilisateurs, qui tous préfèrent continuer à occire notre grande langue. Echocapic*, je dois bien le reconnaître.

* Epic Fail .

Écrit par : Walter Closette | jeudi, 07 avril 2011

Salut à toi, auteur de cet article !
Si je puis me permettre un remarque constructive, tu as oublié quelques termes également très populaires :

OMG : devenu un acronyme, signifie "Oh My God !"
OMFG : Alter-ego de OMG, avec une consonance plus intense et un aspect plus vulgaire que ce dernier. signifie "Oh My Fucking God !"
ROFL : Je pense qu'aucun français ne sait réellement ce que ce cette abréviation veut dire, ce qui est certain c'est qu'il s'agit d'un synonyme de "LOL". "Rolling On the Floor Laughing" ou "Se rouler par terre de rire". Expression de moins en moins employée.
OSEF : Toujours usité sur le Net, signifie "On S'En Fout".

Écrit par : NaPaLM | vendredi, 08 avril 2011

Et personne ne parle de OMGWTFBBQ ?

Écrit par : Popop | vendredi, 08 avril 2011

Ce qui m'intéresse et qui m'amuse sur le net, c'est d'inventer, pas d'utiliser ni de faire la même chose que tout le monde, je ne le fais pas dans la réalité.
Vous mériteriez que je vous estrossine. Mais je ne peux pas vous assassiner après vous avoir copieusement estropié, on est sur internet, heureusement pour vous .

Écrit par : argos59 | vendredi, 08 avril 2011

Concernant les "fausses orthographes" j'use et abuse de "kesséssé". Aussi j'aime bien écrire "f***ing" quand je suis outrée mais que quand même il faut rester poli dans la vie...

Écrit par : anne-sophie | vendredi, 08 avril 2011

Comme dans David F***ing Guetta.

Écrit par : anne-sophie | vendredi, 08 avril 2011

@NaPaLM tous ces termes ont déjà été expliqué depuis fort longtemps ( mai 2007! )sur Nioutaik.fr :

http://www.nioutaik.fr/index.php/2007/05/03/257-apprenons-en-plus-sur-les-lol-et-autres-rofl

Fouillez dans les best-of et archives, votre culture geek n'en sortira que grandit !

M

Écrit par : M | vendredi, 08 avril 2011

Le monde magique du web !

Écrit par : golf | vendredi, 08 avril 2011

Un petit nouveau très moche et parfaitement surfait : OMAGAD à la place de OMG...c'est un peu le WTF néologisme.

Sinon OSEF n'est presque plus utilisé que pour du first degré, voire en phase de disparition depuis qu'un bot bien pénible retwitte systématiquement les post contenant #OSEF...

Écrit par : Oyezbravesgens | vendredi, 08 avril 2011

et le kikoulol dans tout ça ! (pour les blagues puériles)... et le "arf" ? (pour une signifié son désarroi) et le "prout" ? (pour les blagues de merde) et le "cuisse" ? (ça me fait une belle jambe)

Écrit par : cocotkiller | vendredi, 08 avril 2011

Hahaha le commentaire/cours de Napalm, "Epic" + "Old".

Écrit par : Lâm | samedi, 09 avril 2011

Rôôôôô, rhaaaaaaa et autres marques de désapprobation...

Écrit par : MissGirafe | samedi, 09 avril 2011

Trop LOL ! On dirait Sarkozy quand il fait ses discours mensongers ! Ce pauvre chien a des tics de paroles ! Il parle avec les canines en live ! Il est vraiment convaincant quand il veut faire peur !

Écrit par : REWIND91 | samedi, 09 avril 2011

"alea jacta est" : j'étais en banlieue j'ai tout vu monsieur, banlieue à l'est de la France !

Écrit par : Madi people | mercredi, 13 avril 2011

la bonne tête du chien quand même !

Écrit par : wow leveling | lundi, 09 mai 2011

Et bisou sans s ? J'ai le droit de dire bisou sans s, ou je risque de me faire bannir de l'Internet ?

Écrit par : moi-même | mardi, 31 mai 2011

Merci pour ce recherche)) Je sais beaucoup des telles expressions en Anglais, mais je ne savais pas la plupart de cettes phrases en Francais.

Écrit par : ipad developer | jeudi, 09 juin 2011

la photo du «Explosé de rire» est d'anthologie : bonne cabine du chien !

Écrit par : blog e-commerce | dimanche, 24 juillet 2011

il y en a plein aussi issues du jeu Mmo World of warcraft : faire une "Leroy jenkins" par exemple

Écrit par : hokuto | dimanche, 02 octobre 2011

langage Internet est très particulière, j'aime particulièrement les supports simulant smiley à la fin de)

Écrit par : priligy | jeudi, 03 novembre 2011

Il ne faut pas oublier le nouveau beach please ! Dure a traduire mais
Putain s'il vous plait/ n'importe quoi ! ! !

Écrit par : nina | mercredi, 07 mai 2014

Peut on vraiment prendre au sérieux un site Internet dont le header est en comic sans MS ?
Non, je ne pense pas..

Écrit par : Jenny | lundi, 19 janvier 2015

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu