Avertir le modérateur

mardi, 22 mars 2011

TEST DE CONNAISSANCES DU 1ER SEMESTRE

1) Qu’est-ce qu’un lolcat ?

a) un chat qui rit

b) un chat qui a une connexion internet

c) un visuel représentant un chat dans une drôle de posture

2) Un retour au méga-smiley serait-il favorable aux internautes ?

a) Non, cela pollue les autoroutes de l'information

b) Oui, mais seulement en Comic sans MS

c) Oui, cela permet de faire passer une émotion forte

3) Quel est l’auteur préféré des chats ?

a) Les chats ne lisent pas

b) Machiavel

c) Pam Johnson-Bennett, l'auteure de Comment penser chat.

4) Quelle est la bière préférée du Professeur ?

a) La Gueuse

b) Budweiser

c) Heineken

5) Qui sont les « Loana et Julio Iglesias de l’Internet » ?

a) deux webstars qui ont connu un grand succès pendant l'âge d'or des billets sponso.

b) un chien attachant, et un putain de chat blasé sur Internet

c) le loldog et le lolcat

6) Quelle sanction pour l’utilisateur de lol ponctuation ?

a) lol je sais plus ce que c'est lol

b) la coupure définitive de son accès internet

c) le mépris des internautes

7) Quelle est la définition de la néthique ?

a) "science du net"

b) il s'agit d'un terme pompeux désignant une sorte de netiquette améliorée.

c) "néologisme désignant les interrogations d’ordre philosophique et moral sur Internet."

8) D’où vient Bread Helmet Guy ?

a) de ton cul

b) les théories divergent : du Yémen, ou de l'Egypte.

c) de l'Internet et plus précisément du site de DailyMail.

9) Quel sera the next big thing sur Internet ?

a) Chatroulette

b) Caramail

c) ICQ

10) Emo Dad est un même découvert…

a) sur Internet

b) dans un hôpital psychiatrique du Connecticut

c) via MySpace

11) Qui était la star du film Space Jam ?

a) Je n'étais pas né, donc je dirais Kevin Costner

b) Bugs Bunny

c) Michael Jordan

12) Quelles sont les déclinaisons du lol ?

a) lol, mdr, ptdr

b) lol, LOL, lololol

c) lol, lulz, lolilol

13) A quoi reconnaît-on Cool Dog ?

a) être cool est une attitude, pas un définition.

b) il s'agit d'un chien qui pourrait porter un bandana sans avoir l'air ridicule

c) c'est le Fonz canin.

14) D'après vous, ce faux avis de recherche est-il réussi ou raté ?

hello_reddit.jpg

a) Raté : tout le monde sait que Lionel Richie a changé de coupe de cheveux.

b) Mi-réussi : on dirait une fausse affiche de concert de Lionel Richie en 1986.

c) Réussi : Voir la tête de Lionel Richie sur un poteau est super original en soi et suffit à attirer l'attention.

15) Pourquoi il ne faut pas répondre au psycho 2.0 ?

a) parce qu'il peut lire dans nos pensées.

b) parce que c'est un suceur de moelle.

c) parce que son cas relève de la médecine.

16) Have you seen this cat ?

a) Yes, and my taylor is rich.

b) Because it is awesome.

c) Uniquement à Seaford, en Angleterre, et sur un tas de profils facebook.

17) Qu'est-ce qu'un panope ?

a) Un mollusque qui ressemble à une verge

b) Je ne souhaite pas répondre à cette question

c) Selon mes sources, on dit une panope.

18) Dans la majorité des cas, que trouve-t-on accompagné de l'exclamation "ENORME !!!!" ?

a) une super vidéo

b) une vidéo d'animal ridicule et/ou humilié

c) une vidéo vue mille fois

19) Qu'est-ce qu'un mème ?

a) ça s'écrit même, non ? et ce n'est jamais un substantif ! (question Trivial Pursuit)

b) un mot appris par une personne à chaque fois qu'une autre le prononce (autres exemples : hipster, bifle)

c) un visuel ou une expression qui tourne en boucle sur Internet pendant un certain laps de temps.

20) Que faut-il retenir ?

a) "Je ne sais qu'une chose, c'est que je ne sais rien" - Socrate

b) nous sommes toujours le n00b de quelqu'un.

c) qu'Internet n'oublie jamais.

21) Question subsidiaire : combien d'étudiants sont inscrits à ce cours ?

a) une petite vingtaine (cf les commentaires)

b) un seul : moi

c) 2500 en moyenne

 

profila.jpgProfil A :

Trois possibilités : 1° vous êtes Bélier ascendant Gémeaux 2° vous n'avez jamais mis les pieds dans ce cours 3° vous êtes atteint de primum gradus, plus communément appelé "premier degré". Dans tous les cas, vous n'avez pas eu d'enfance (vos parents pensaient que les consoles de jeux vidéo allaient vous rendre épileptiques) et votre rêve est de nager nu(e) avec des dauphins en Floride. Vous vous servez principalement d'Internet pour y chercher des recettes ("je vais plutôt remplacer les oignons par du cumin et la crème fraîche par des gnocchis"), acheter vos billets de train ("mais pourquoi ça ne marche pas ? Internet c'est NUL") et discuter avec vos amis Facebook ("J-2 avant les vacances au ski!!!!"). A relire : les cours d'Introduction à l'Internet.

 

958105526.gif Profil B :

Vos réponses sont recherchées et votre travail suinte la maîtrise des fondamentaux de l'Internet. Néanmoins, vous n'êtes pas encore spécialiste du web, et pour cause : votre tendance à rester enfermé dans votre nébuleuse et à ne pas dépasser les frontières des autres sites existants vous oblige à recourir à l'ironie pour masquer vos lacunes. Vous y gagneriez à être plus curieux, et à vous calmer sur l'aspartame, d'autant plus que vos réflexions sont intéressantes. Mon conseil : cliquez sur tous les liens proposés dans ce cours. Et n'oubliez pas que vous êtes mon étudiant préféré.

 

 

profilc.jpgProfil C :

L'étudiant parfait. Toutes vos réponses sont justes, et vous sortirez d'ici major de la promo si vous poursuivez dans cette voie. Attention toutefois à une certaine rigidité qui peut vous faire passer pour snob auprès des autres internautes. Votre connaissance de l'Internet est vaste, et vous pouvez parfois être blasé - voire vous ennuyer - dans ce cours, perpétuellement à la recherche d'une image ou une vidéo jamais vue. Soyez plus tolérant, attrapez une IST de temps à autres, et évitez les régimes mono-aliments (n'hésitez donc pas à discuter avec des élèves du profil A).

09:05 Publié dans Théorie de l'Internet | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

mercredi, 16 mars 2011

Le manuel du psycho 2.0.

Afin de ne pas alimenter la glande égotique des zinzins, aucun nom / lien concernant des cas spécifiques ne sera donné ici.

Les zinzins de l’Internet sévissent dans nos contrées comme les cratères purulents sur le dos d’un pauvre adolescent: à moitié psychotiques, avides de sensations fortes et en proie à une immense solitude, ils n’agissent pas dans l’ombre mais s’affichent au contraire sans vergogne. Plus voraces que de simples trolls, ils alimentent nos discussions sur et hors Internet. Comment les débusquer et tuer leur zinzinerie dans l’œuf?

trolling.jpgREGLE N°1 : LE ZINZIN RECLAME VOTRE ATTENTION

Le zinzin ne vit que pour faire parler de lui. Déformations génitales et mythomanies ont eu raison de sa vie sociale. Internet est devenu son seul rempart contre le délaissement dont il est victime hors de son appartement. Tout ce qu’il cherche au fond, c’est une interaction. Il veut vous faire réagir, provoquer votre pitié ou forcer votre admiration. Tout est bon à prendre. Tant qu’il réussit à glaner dix secondes de votre attention, l’échec n’existe pas. Parce qu’il est souvent convaincu d’être au mieux un être doué d’une intelligence supérieure à la moyenne, au pire un génie incompris par la plèbe du web, le zinzin peut s’avérer imbu de lui-même. Il donnera alors un avis péremptoire sur tous les sujets (du délai légal d’avortement au régime saoudien en passant par la présentatrice météo de Direct 8), noiera les internautes de messages mystérieux («Cet après-midi. Vous saurez tout. Tout.»), donnera son numéro de téléphone avec morgue («Appelez-moi. Osez tout. Tout.») et/ou publiera abondamment photos & vidéos insignifiantes. La plupart du temps le zinzin, fatigué d’être zinzin, se choisira un domaine de prédilection pour rester concentré dans sa quête de l’attention. Ce pourra être le sexe, les soirées mondaines, ou la mononucléose. Rien ne l’arrête, et surtout pas le politiquement correct, qu’il conchie avec plaisir. Ce qui nous amène à la règle n°2.

REGLE N°2 : LE ZINZIN EST PRET A TOUT

Pour attirer l’attention dont il a tant besoin pour exister, le zinzin ne lésine pas sur les efforts: petites provocations, flood de mails, logorrhée sur tous les espaces où il a accès, arrogance contre tout et n’importe qui, voire insultes, sont l’apanage de ce taré. Dans certains cas extrêmes, on a pu voir le zinzin multiplier les faux profils myspace, les faux blogs, et les faux commentaires en réponse à ses propres commentaires de désaxé. Il n’est pas schizophrène au sens médical du terme – même s’il est bel et bien malade, le Syndrome de Münchausen par Internet est une maladie reconnue par exemple (1) (2). Il cherche simplement à entretenir son personnage.

REGLE N°3 : LE ZINZIN NE SE LASSE JAMAIS

Un élément important que l’internaute naïf et sain d’esprit a tendance à oublier: le zinzin ne connaît pas la lassitude. Il va jusqu’au bout. Lui seul sait de quoi. C’est parce qu’il n’a pas de but précis que le découragement lui est inconnu. Un poisson rouge par exemple, ne sait pas où aller : doit-il passer sa journée derrière la plante en plastique marron ou plutôt se coller contre la vitre ? Il ne le sait pas, il laisse le hasard faire les choses. L’état d’esprit du zinzin est similaire à celui du poisson rouge: à qui va-t-il s’en prendre aujourd’hui? A cette lycéenne obèse ou à ce père de famille désemparé? Les possibilités sont infinies. Grâce à son absence de limites (cf règle n°2), les choses peuvent déraper sans qu’il n’en prenne conscience. Ce n’est qu’une fois le nez dans son caca, et parce qu’il sera devenu la personne à abattre, l’ennemi n°1 du web, que le voyou admettra «qu’il a perdu le contrôle» avant de parfois se rétracter («je n’y suis pour rien, vous n’avez pas de preuves contre moi»).

tumblr_lh77lxjpoH1qa9u6ko1_500.jpgREGLE N°4 : LE ZINZIN EST LUI-MEME SUR INTERNET

L’erreur la plus courante est de croire que le zinzin joue au con. Qu’il est sûrement très différent en vrai. Le sociologue Francis Jauréguiberry expliquait (Technikart, n° 119 – février 2008), que depuis l’avènement du web 2.0, il était possible de se créer une identité conforme à ses désirs. C'est sûrement exact pour Madame Michou qui se donne 48 kilos pour 1m75 sur son profil Meetic, mais Madame Michou a beau avoir des défauts, elle n'est pas psycho pour autant.

C’est la vraie personnalité du zinzin qui s’affiche sur Internet. Sartre expliquait dans L’Être et le Néant (3) que l’exigence de sincérité communément imposée par la société amène des situations absurdes : dès lors que l’on nous impose d’être ce que nous sommes, c’est qu’en fait, nous ne sommes pas. Autrement dit : qu’il s’enferme dans le mensonge ou le cynisme, le zinzin n’en est pas moins lui-même. C’est en jouant à se faire accepter, à être un internaute normal, que le zinzin serait de mauvaise foi. Malgré son comportement chaotique et ses discours insensés, il est très sérieux.

CONCLUSION : NE JAMAIS REPONDRE AU ZINZIN.

Même s’il s’en prend, tout âme perdue ou enfant de salaud qu’il est, à votre mère cancéreuse, même s’il s’acharne contre vous avec une ardeur sans faille, et limite malsaine, ou cherche à vous faire culpabiliser, ne tentez jamais de répondre ou de vous venger. D'une part, parce que le zinzin expose son mal-être et sa bêtise crasse à la vue de tous, et qu'il y a nul besoin de vous défendre. D'autre part, parce que vous ne pouvez pas gagner face à lui: sa folie vous dépassera tôt ou tard, et une personne équilibrée ne pourra jamais faire entendre son point de vue à un fou (et vice versa). L’indifférence a un double effet : le rendre encore plus zinzin (ce qui n’est pas votre problème), et vous rendre réellement indifférent. Tenez-vous loin de lui, laissez le s'exciter et gardez cette ligne de conduite. Cela vous fera gagner en temps et en énergie, et votre transit intestinal risque de s'en trouver amélioré.

--

(1) Voir par exemple cet article du Guardian de Jenny Kleeman.

(2) La page wikipedia sur le MIB (Münchausen By Internet)

(3) L’Être et le Néant, éd. Gallimard, 1987, p 95.

 

10:00 Publié dans Introduction à l'Internet | Lien permanent | Commentaires (23) | |  Facebook

jeudi, 10 mars 2011

Echantillon des sites les plus chronophages de l'Internet

Hello kids.

Pas de démonstration socio-lol-gique, ni de définition à apprendre par cœur, et encore moins de citation de Deleuze aujourd’hui. Ce sont les vacances, et je suis épuisée par le soleil du Nevada où je suis actuellement en déplacement pour une conférence sur la laïcité d’Internet. Je crois avoir d’ailleurs aperçu Heidi Fleiss lors de mon intervention, mais difficile d’en être certain quand on est obligé de garder ses lunettes de soleil (mon crâne me fait un mal de chien et la luminosité de la région est bien trop incompatible avec la tequila mexicaine)(et je n’ai pas à me justifier, OKAY ?).

Quoiqu’il en soit, c’est l’occasion de voir ensemble les sites les plus chronophages du moment. Quelles sont les meilleures URLs pour s’occuper jusqu’à 18h quand on a terminé son travail à 14h15, sites de partage de vidéo et réseaux sociaux NON compris? Sélection non exhaustive.

tumblr_lhago3upDb1qe9bmno1_500.jpg

DEVIANTART: Créé en 2000, alors que certains d’entre vous n’étaient pas nés, le site a vu une partie de sa communauté déserter au profit de Flickr. Il reste toutefois très populaire, et plus vaste que son «concurrent»: illustrations, polices, comics, photos, nouvelles, personnages de jeux vidéo et autres designs sont consultables sur l’immense plateforme. Variante: flickr.com, donc.

SENORGIF: Attention à ceux qui sont encore avec leur modem 56k au fin fond de la Creuse, vous risqueriez d’y passer plus de temps que prévu. Gifs animés, gifs à partir d’une vidéo, gifs hypnotiques, gifs dégoutants, du gif sur des pages entières. Si vous avez le rire facile et que vous travaillez dans un open space, à éviter.

WALLBASE: Ou comment avoir envie de changer de fond d’écran toutes les cinq minutes.

BUZZFEED: La plus grande collection de listes absurdes du net. Les 10 meilleures photos de chiens qui portent une écharpe. Les 15 meilleures photos de brebis qui portent un petit pull. Les 20 meilleures photos de Steve Tyler qui ressemble à une lesbienne de 65 ans. Mais aussi un bon paquet de bonnes vidéos qui ne se sont pas encore retrouvées dans une énième mauvaise revue du web sur une chaîne de la TNT. Variante : urlesque.com.

FFOODD: Un tumblr qui répertorie les plus jolies photos culinaires. Pomme d’amour, sandwichs, pâtes à la crème et au basilic, smoothie aux amandes, pizza végétarienne, brownie au coulis de caramel. De quoi vous donner envie de dire à votre thyroïde d’aller se faire foutre.

MEMEGENERATOR : Connaissez-vous le hibou étudiant en arts ? Philosoraptor ? Forever Alone ? Ce site participatif enregistre des milliers de mèmes générés par les internautes. Un bon moyen d’approfondir le cours des bases didactiques du lol. Anglophones uniquement.

MACROCHAN: Les images du forum 4chan, classées par catégories (Photoshop, O RLY ?, WTF, In Soviet Russia). Il faut souvent faire le tri, mais mauvais goût et blagues grasses sont garanties par l’hébergeur.

MONLEGIONNAIRE: Le plus gros site de quizz de culture générale, où les laps de temps pour répondre sont trop courts pour vérifier sur Google, et vos adversaires trop forts pour ne pas y passer 16h par jour. Vous pouvez monter en grade, gagner des points en proposant des questions et remporter des sesterces si vous parrainez d’autres internautes. «Un site qui n’a pas bougé d’un poil de cul», comme dirait mon copain biographe de Nicolas Cage. Variante: le site officiel de Qui Veut Prendre Sa Place ?

TUEURSENSERIE: Tout est dans le titre. Parfait pour les insomniaques, les curieux morbides, et les adeptes de la veste en cuir de Christophe Hondelatte.

LES SITES DE FAMILLES PSYCHOTIQUES: Ces dernières années, plusieurs sites de clichés de familles étranges, dangereuses et/ ou flippantes ont vu le jour. Citons-en deux : Akward Family Photos et Bad Parenting (qui verse plus dans l'humour noir). De quoi se rassurer en riant jaune.

Une fois n'est pas coutume, nous conclurons par une image résumant l'intégralité de ce polycopié:

tumblr_lhpy8cjs001qgeyl8o1_500.jpg

Merci de ne pas proposer ViedeMerde.fr ou Wikipedia.com (non pas que ce soit de mauvais sites chronophages, mais si je souhaitais une existence sans surprise je monterais mon propre tipi sur une montagne du Vercors pour y fumer du haschich).

Big bisous baveux,

Votre professeur qui vous aime.

11:04 Publié dans Introduction à l'Internet | Lien permanent | Commentaires (20) | |  Facebook

vendredi, 04 mars 2011

Annexe 1 : Enquête sur la blogosphère en France

Afin d'approfondir le cours sur les webstars du 24 février dernier , voici la photocopie d'un rapport de 2010 sur la blogosphère en France. L'enquête a été réalisée par le site Nowhere Else, et l'infographie par Anthony Legrand. Des questions sur ladite enquête pourront être posées lors du prochain test de connaissances - donc inutile de vous ramener en mini-jupe dans mon bureau pour me dire que je ne vous avais pas prévenus.

 

blogosphere.jpg

(Cette remarque sur la mini-jupe vaut aussi pour toi, José).

10:30 Publié dans Introduction à l'Internet | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

mercredi, 02 mars 2011

Les faux avis de recherche

Depuis quatre ans, le merveilleux monde de l’Internet et la vie réelle se font des high-five grâce aux photos de faux avis de recherche diffusées sur Internet. Nouvelle forme d’art ou simple joujou hype ?

§1 – Une pratique en pleine expansion

A – Les origines du faux avis de recherche

Fermentée dans le houblon, le faux avis de recherche est apparu grâce à la combinaison de trois éléments : une après-midi ennuyeuse à mourir, un soupçon de créativité et une bonne imprimante. Le cas le plus célèbre est sans aucun doute le «Have You Seen This Cat ?» qui nous vient de Seaford, en Angleterre (1).

 

2808815696_a9babac814_z.jpg

"Avez-vous vu ce chat ? Parce qu'il est GENIAL"

 

On attribue cependant la première photo d’un faux avis de recherche à «Look At This Dog», prise à Baltimore dans le Maryland fin 2007 (2)(3).

 

Capture d’écran 2011-03-01 à 18.46.49.png

"REGARDEZ CE CHIEN. Jetez un oeil à ce putain de beau chien. Il a été vu pour la dernière fois en train d'être génial dans mon jardin foutrement grand (...)"

 

Peu à peu, les faux avis de recherches se sont multipliés : agrafés sur les poteaux électriques, punaisés sur les panneaux d’information dans les lieux publics ou scotchés sous un abribus, ils sont alors repostés en masse sur les sites Internet.

B – Des faux avis de recherche plus ou moins réussis

1) Exemples de ratés

 

tumblr_lbzmlyvQsb1qzmowao1_500.jpg
tumblr_lceru2vtIG1qz9bwro1_500.jpg
tumblr_lcckklPI5F1qzmowao1_500.jpg

2) Exemples de bons faux avis de recherches

 

tumblr_ldqft2nP7N1qzmowao1_500.jpg

tumblr_lgb0c9kal21qzpwi0o1_500.jpg

tumblr_ldjj5tQLiX1qzlfumo1_500.jpg

 

tumblr_lgebjnuqAD1qf71zwo1_500.jpg

Le faux avis de recherche doit attirer l’œil du passant, sans avoir à écrire «BLAGUE ! HUMOUR !» en rouge dessus. Dans le cas de Chewbacca, il semble évident qu’il s’agit d’un faux avis de recherche, avant même de lire le texte explicatif. Si la photo est humoristique, il faudra alors inventer une boutade inédite – comme c’est le cas pour le chien cocaïnomane et les petits morceaux de papier indiquant «maintenant je l’ai vu». Attention donc aux simulacres de «have you seen this cat / this dog / this unicorn», les blagues les plus courtes sont les meilleures.

§2 – Une pratique contestable

Un petit raisonnement a contrario : l’art doit obéir à certaines normes pour être défini comme tel; or les faux avis de recherche répondent à certaines règles (cf petit deux du grand B, §1). Ils peuvent donc être considérés comme œuvres d’art. Et comme toute oeuvre d'art, la fausse annonce est susceptible de diviser.

A – Effet de mode ou nouvelle forme de street art ?

Nous l’avons vu : les faux avis de recherche ne constituent pas des cas isolés, mais ont tendance au contraire à se développer dans les milieux urbains. Si les graffitis, pochoirs ou mosaïques sont perçus comme des œuvres de street art, pourquoi pas les faux avis de recherche? Et de la même façon qu'un passant sera heureux de découvrir une oeuvre de Banksy encore fraîche, une personne sera heureuse de tomber sur un faux avis de recherche.

En revanche, le but n’est pas de se faire un nom (on ne sait pas qui l’a mis là, la personne à l’initiative de l’affiche agissant réellement dans l’ombre : pas de pseudo, et encore moins d’identité affichée - le numéro de téléphone étant lui-même sûrement faux), ni de propager des idées politiques, mais uniquement de faire sourire celui ou celle qui sera amené(e) à le lire sur son chemin. Il sort de l'architecture et du paysage routiniers.

Face à la croissance des faux avis de recherche, certaines voix s’élèvent contre cet effet de mode au comique qui s’essouffle. Les plus intransigeants y voient un énième mouvement hipster sans intérêt, tandis que d’autres affirment que merveilleux monde de l’Internet et vie réelle doivent rester éloignés l’un de l’autre. A noter que je ne cautionne pas cette dernière théorie, et que les chargés de TD ont pour consigne de vous enlever deux points si vous l’appuyez dans une de vos copies.

B – Risques

Le premier risque est de voir des artistes reprendre la nouvelle forme de street art à leur compte. Les faux avis de recherche servent l’humour. Ils ont une fonction sociale de cohésion et embellissent l’existence quotidienne. Jean-Luc Godard disait «ce n’est pas où tu prends les choses (qui compte), c’est où tu les emmènes» (4). L’important n’est donc pas de se faire remarquer en créant des faux avis de recherche mais en créant à son tour un nouveau genre de fausses annonces. On peut ainsi citer l'exemple du graphiste Phil Jones qui s'est servi du concept (on lui doit notamment le "Avez-vous vu ce ninja ? PROBABLEMENT PAS. Sinon, vous seriez mort") pour finalement exploiter les objets du paysage (5):

Capture d’écran 2011-03-01 à 19.04.37.png

Un autre risque est qu’à l’instar de toutes les bonnes idées qui ont trop circulé sur Internet, le faux avis de recherche soit repris par des équipes marketing au cerveau desséché pour en faire une publicité insipide. Ce qui peut entraîner un troisième risque: celui de voir notre perception du faux avis de recherche (= une œuvre d’art moderne) dénaturée, de la même façon que l’utilisation d'une chanson culte par une marque peut remettre en cause l’amour qu’on lui porte.

En France, aucun cas n'a été signalé. On peut déplorer le fait que la langue anglaise rende les fausses annonces plus piquantes, mais il est possible que la chose ne tarde pas à arriver dans notre pays.

--

(1) Photo prise par Lizzie Stewart.

(2) Photo prise par Rachel d'Atomic Books.

(3) Voir débat Lolcat VS Loldog, cours du 19 janvier.

(4) Jim Jarmush, The Golden Rules of Filming, article publié dans Movie Maker en janvier 2004.

(5) Retrouvez sa série de fausses annonces, dispersée dans la ville de Minneapolis, sur Flickr.

10:43 Publié dans Bases de la didactique du lol | Lien permanent | Commentaires (14) | |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu