La une des lecteursTous les blogsles top listes
Envoyer ce blog à un amiAvertir le modérateur

vendredi, 05 août 2011

Session d’été : sevrage d’Internet et pratiques anti-addiction

Mireille Dumas vous en a parlé, Jean-Luc Delarue a invité des familles qui en ont souffert, et toute la presse est unanime : Internet est une drogue sale et dangereuse. Heureusement, nous sommes entre gens de bonne compagnie qui apprécient les drogues récréatives à base de chat qui parlent et de commentaires stupides sur Youtube... c’est pourquoi en toute humanité et empathie, voici un cours bonus, une sorte de manuel pour vous sevrer de votre drogue préférée (après la glace Cookies&Cream) pendant les vacances d'été.

Des statistiques importantes (et inventées)

98 % des internautes de plus de 16 ans ressentent le besoin d’aller sur Internet pour consulter leurs nouveaux messages e-mail/facebook/twitter toutes les 3.83 minutes exactement. Ce qui pourrait passer pour un fléau est en réalité un usage répandu depuis la nuit des temps : quid de l’homme sauvage qui allait relever ses pièges pour voir s’il avait récupéré un petit lapinou pour le repas ? Et le chatelain qui vérifiait sous les chausses de ses servantes si elles étaient disposées à forniquer entre deux épais murs de sa propriété ? Ou encore l’homme des années 80 qui ne cessait de vérifier son bac à télex pour voir s’il avait reçu un message important de Wall Street ? Ne vous inquiétez donc pas, TOUT EST NORMAL, à chaque siècle ses habitudes, dans 100 ans l’homme sera occupé à faire autre chose (à priori dans 100 ans, nous retomberons dans le cyle "homme sauvage et pièges à lapinous").

Une solution pour les zones non-couvertes de nos vacances

bobcat.jpg

(1)

Vous pensiez avoir trouvé une parade, une méthadone pour vos vacances loin de toute connexion ADSL en achetant hors de prix le dernier HTC 4G sextuple bande compatible avec tous les réseaux même ceux pas encore inventés, et même dans les pays les plus obscurs. Mais c'était sans compter un obstacle de taille : le manque d’antenne relais (sûrement dû à une pétition de vieille folle qui porte un chapeau d’aluminium).

Vous êtes ainsi dans une zone non couverte par nos micro-ondes si précieuses à notre réseau mais si haïes de tous ces hippies trop sensibles. Comment faire ? Rien de plus simple. Là où il n’y a pas d’antenne, il a donc prolifération d’animaux sauvages. Trouvez-en un, si possible mignon. Une fois capturé, découpez dans le cahier de vacances du petit qui, de toutes manières, n’a pas fait un seul exercice depuis 15 jours, des triangles de couleur afin de créer un arrière plan bicolore. Collez les triangles sur la planche de Morey, plantez-là dans le sable. Ensuite, découpez des lettres majuscules sur les couvertures de Voici, Ici Paris, ou VSD, et composez une phrase amusante. Collez là sur votre arrière plan bicolore. Enfin, posez l’animal devant cet arrière plan, et VOILA, vous venez de créer un mème. Etendez l’exercice en proposant à vos amis de créer eux-même des phrases amusantes sur votre mème-morey, en rapport avec l’animal capturé, et vous venez de créer un morceau d’Internet (la différence ne se voit pas à l’oeil nu).

Si cela ne suffit pas, alors il va falloir se lancer dans l’étape suivante : observez autour de vous. Des groupes de personnes semblent discuter... approchez-vous d’eux. Si vous êtes dans le désert de Gobi, approchez-vous de ces scorpions, plus ils sont gros, moins ils sont venimeux, ne vous inquiétez pas. Une fois que vous êtes suffisamment proche du groupe socialisant, ravissez-les d’un “PLUS UN !” ou encore “FIRST !” voire d’un “LOL TROP VRAI”. Il se peut que les gens se tournent vers vous à ce moment là ou qu’un scorpion tente de vous planter son dard dans l’orteil. Pas de panique, une réponse simple à faire à leurs regards lourd de réprimande : “Si vous aimez pas, vous avez qu’à aller voir ailleurs !”. Ceci est un grand classique d’Internet qui a de très grandes chances de vous attirer l’approbation en société.

Vous ne constatez aucune amélioration ? Mieux vaut décrocher ce scorpion de votre pied et aspirer le venin - mes sources entomologiques proviennent essentiellement de Wikipédia et je ne suis pas certain de cette histoire de taille au final. Éloignez-vous, et savourez cet instant typiquement Internet.

like.jpg

(2)

 

 

 

Si jamais c’est plus grave que prévu

Si au bout de quelques jours sans connexion, vous ne ressentez aucun besoin de vérifier vos notifications, si lire les tweet-clashs ou découvrir de nouveaux tumblr ne vous semble plus essentiel, si vous pouvez répondre à une question sans consulter Google, alors DEPECHEZ-VOUS, courez immédiatement vers l’ordinateur le plus proche, IL NE FAUT PAS LAISSER LE MONDE REEL PRENDRE LE DESSUS, vous avez fait TROP D’EFFORTS pour abandonner et revenir au statut de votre maman sur Facebook (cf cours précédent).

Entrez-dans une bibliothèque, un bibliobus, ou même une pizzeria, et CONNECTEZ-VOUS, c’est IMPORTANT. Certes il y a des menaces graves pour votre santé, mais être en retard sur ce qui se passe sur Internet est bien plus grave que tout ce qui peut vous arriver physiquement, ne traitez pas l’information à la légère, votre collègue pourrait vous dire “OLD” quand vous lui enverrez une vidéo qui date de fin Juillet, et il aurait raison.

Sur ce, bonnes vacances à tous.

piscine.jpg

(3)

---

(1) Via SailorsGrave

(2) Via Fairenoughfoster

(3) Via Acolossalbear

17:03 Publié dans Introduction à l'Internet | Lien permanent | Commentaires (18) | |  Facebook

vendredi, 08 juillet 2011

Instructions en cas d’inscription d’un parent sur Facebook

Pour ceux qui sont au rattrapage, n'oubliez pas qu'un des sujets phares pour l'oral cette année est "que faire en cas d'inscription d'un parent sur Facebook ?". La question mêle actualité et technique, nécessite sang-froid et bonne connaissance des réseaux sociaux. L'an dernier 16% des adolescents quittaient Facebook à cause de leurs parents, et on peut légitimement s'attendre à ce que ce pourcentage augmente dans les prochains mois.

Avant de lire les instructions qui suivent, regardons ce clip estival en nous tenant la main très fort - car c'est l'un des derniers cours de l'Université de l'Internet :

Fb9is.png1. NE PANIQUEZ PAS

La première chose à faire lors de l’apparition fatidique de la demande d’ami de votre maman est de rester calme et concentré. Effacez les photos de binge drinking et celle de votre voyage en terre inconnue (la Creuse). Faites ce que vous avez repoussé durant de longues années : créez des listes d’amis - ce qui au fond, revient à de grosses questions fondamentales ("est-ce que Jean-Raoul qui est sorti avec l’ex de Boris doit aller dans la catégorie Ex de Marie-Soizic (100 premiers par ordre alphabétique) ; ou dans celle intitulée “Mecs de Qui déjà ?” ?").

Instaurez donc une liste “Famille”, voire une liste “Maman” car votre relation avec le/la cousin/e peut prêter à confusion. Vient alors le moment laborieux du classement du contenu : soit vous interdisez l'intégralité du contenu (photos, nombre d'amis, wall) à votre maman (= plus rapide mais radical), soit vous affinez photo par photo ce qui est acceptable (= plus sympa mais plus long). Ma préférence va bien sûr la méthode brute (aux grands maux les grands remèdes). Votre maman n’y verra que du feu, tout au plus aura-t-elle l’impression que “tout le monde parle sauf vous”.

2. FAITES CONFIANCE A LEUR INEXPERIENCE

Votre mission, pendant cette étape, est de laisser leur statut de novice travailler pour vous. Car pour détourner l'attention, on peut compter sur 3 éléments indissociables des débuts d’un parent sur Facebook :

Petita : Dans un réflexe d'affolement et en proie à la flemme ("je comprends riennnnn"), ils lieront forcément leur compte email à leur compte facebook. Leur tactique de débutant sera d'ajouter en ami “pour voir” l’intégralité de leurs contacts email, ainsi que les amis d’amis suggérés. Deux jours et un commentaire sur le Mur un peu creepy plus tard, ils se rendront compte qu’ils ne connaissent pas la moitié des 24 amis qu’ils ont.

Petibé : Il y a trop de messages. Même s’ils n’ont que 4 ou 5 amis, une de ces braves personnes finira par installer toutes les applications de Quizz de personnalité, des jeux de gestion/mafia/paysan/cancer ou des vidéos énormes!!!! Sans compter tous les statuts faisant part du nombre de chiffres avant le Jour J (il semble que “J-2” soit plus fréquent que “J-3”, sûrement pour des questions de parité).

Peticé : Ils ne savent pas. S’ils ont une question sur le fonctionnement ou le non-fonctionnement de quelque chose sur Facebook, feignez l’ignorance, encouragez-les sur la piste du mystère informatique. Pas de message ? Je ne comprends pas, pourtant je l’ai bien posté, c’est bizarre, ça a pas dû fonctionner correctement. BINGO. Inutile de noyer qui que ce soit dans du jargon, il est bien plus efficace de faire croire qu’on ne comprend pas, croyez-en des années d’expérience au sein de notre Education Nationale chérie.

trollmom.png3. ASSUREZ VOS ARRIERES

Placez votre famille “acceptable” dans la confidence. Si vous considérez ces membres acceptables, c’est qu’ils comprennent que vos parents ne doivent pas connaître vos errements sur Facebook. Cela évitera lors des dîners dominicaux le fameux “oooooh José, franchement, dire sur Facebook que tu lécherais bien le dos de Tristane Banon c’était un peu abusé” (sachez que je ne m’appelle pas José, et que ma mère ne dit pas "abusé". C’était un exemple, et je n’ai rien à dire sur Tristane Banon).

L’art de détagger une photo est important à maîtriser, afin que vos amis ne voient jamais ces photos de vous “si mignonnes” que votre maman veut partager. Il n'est pas question ici des photos de vous nourrisson cul nu, mais des photos de vos 14 ans, les joues gonflées d’acné en train de souffler des bougies roses sur un gâteau trop cuit, avec les cheveux longs et gras qui pendent dans le nappage, et avec votre T-Shirt fétiche ANGRA (porté 24h/24 et 7j/7 pendant 4 ans). Le geste doit être rapide et précis : si l’image est détaggée dès sa publication, il y a de grandes chances qu'elle passe inaperçue.

Aussi, soyez cool, prévenez vos frères, soeurs, cousine (trop) proche en cas de photo honteuse publiée sans leur autorisation préalable. Ils vous ont aidé au dernier repas, et ils ne méritent pas non plus la photo sur la plage avec des algues sur la tête. Sérieusement.

4. SOYEZ UN ENFANT MODELE

Parce que ça peut arriver à tout le monde, et que c’est vraiment dérangeant qu’un mec bizarre “Like” toutes les photos de votre maman à la plage, aidez vos pauvres vieux à ne pas sombrer dans ce monde dangereux et immoral qu’est Facebook. Eduquez-les, apprenez-leur à ne pas installer des quizz, dites-leur que les vidéos énormes!!!! se trouvent sur Youtube et qu’il ne faut pas obligatoirement cliquer sur “Like” pour les voir.

Le conseil qui vous donnera deux points en plus : même si vous risquez de louper des choses, supprimez les notifications de publications de vos parents. Personne ne veut voir son père dire à une adolescente qu’il la trouve “kiffante”.

N'oubliez pas de cliquer sur les vignettes du cours. Pour approfondir, vous pouvez aller sur le site My Parents Joined facebook (mes parents ont rejoint Facebook).

11:05 Publié dans Bases de la didactique du lol | Lien permanent | Commentaires (161) | |  Facebook

vendredi, 17 juin 2011

Haters are gonna hate : de la critique sur Internet

L'année arrive bientôt à sa fin, et s'il y a bien une chose que j'espère vous avoir transmise, c'est que les commentaires sont la chlamydiae de l'Internet (je laisse d'ailleurs les commentaires de ce blog ouverts dans un simple but de démonstration pédagogique). Certes les spams, les tordus et les bécassines sont les premiers à saccager les articles, mais il faut au moins leur reconnaître une qualité : ils ne sont pas malveillants. La pire espèce est la critique qui se veut intelligente, bien-pensée et/ou subversive, mais qui s'avère être un magma d'animosité croupie. Que cache-t-elle? Comment lutter contre ce fléau?

2117427907.gif

 

§1 - La critique comme instrument de pouvoir

Ne nous méprenons pas : moi-même, si je payais une connexion internet (je suis actuellement connecté au wifi des Amis de la Mimolette), j’essaierais de rentabiliser chaque denier en déposant ma petite crotte partout. Cela me semble légitime. Donner son avis n'est pas répréhensible en soi, bien que peu d'avis soient réellement transcendants. Là où la critique va poser problème, c'est quand elle sera violente et qu'elle n'apportera qu'une sale ambiance.

A - La mauvaise critique pour les nuls

En règle générale, la mauvaise critique est facile à appréhender. Voici néanmoins une liste d'exemples pour apprendre à les dénicher plus rapidement :

La critique postillon : "Put1 C koi cet merde sérieux????". Une critique convaincante, forte en argumentation.

La critique suicidaire : "Va te pendre, t'es trop cave". Véritable hymne à la tolérance, la critique suicidaire se trouve en majorité sur les sites de partage de vidéos (YouTube, Dailymotion...)

 

haters_amandine.jpg

Un bon conseille pour voir de beaux spécimens de haters : n'importe quelle vidéo d'Amandine du 38.

 

La critique logique : "Franchement si c'est pour écrire ça, c'est pas la peine". Ah? Ah ben d'accord (ne pas hésiter à enchaîner à votre tour les réponses insipides).

La critique qui se lit d'une traite : "Nul". Okay.

La critique personnelle : "Salut Natacha. Tes propos m'étonnent un peu étant donné ton comportement plus que limite au pot de départ de Bertrand en 2005". La proximité, cette merveilleuse rhétorique.

La critique qui en dit long : « Alors comme ça tu aimes le chorizo? Bien bien bien ». Enfin! Quelqu’un qui ose se mouiller et qui n’a pas peur de prendre parti!

La critique de roublard : « ambiguë, pas ambigüe ». OUCH ! Ca appuie où ça fait mal, pas vrai?

On compte aussi le célèbre Point Godwin et autres sophismes parmi les critiques délirantes.

B - De la nécessité du mème "Haters Are Gonna Hate"

dali.png

"Haters are gonna hate" est une maxime qui signifie littéralement : "les haineux vont haïr". Notre équivalent français serait sûrement : "quand on veut tuer son chien, on dit qu'il a la rage".

Le hater n'est pas une personne envieuse, ni motivée par la jalousie. Elle pourrait être décrite comme une sorte de rabat-joie maléfique. Dans ces conditions, quelle est la meilleure réaction à envisager? Lui répondre, sachant que même si votre répartie est irréprochable, vous ne pourrez pas gagner? Pleurer un bon coup? Soyons sérieux.

Non, la meilleure chose à faire est de s'en moquer éperdument, et continuer son bonhomme de chemin. Être libre. En ce jour particulier pour les bacheliers, citons Epictète : "[...] il y a été et hiver, fécondité et stérilité, vertu et vice, et tous les couples de contraires qui servent à l'harmonie de l'univers" (Entretiens, livre I, XII, 8-16, dans Les Stoïciens, La Pléiade, éd. Gallimard). Ce que Nana Mouskouri a traduit quelques siècles plus tard par "Il faut de tout pour faire un monde".

§2 - Anatomie d'une bonne critique

Plusieurs commandements à suivre pour faire une critique digne d'intérêt :

1) Vérifiez les conditions dans lesquelles vous écrivez le commentaire. Êtes-vous atteint d'un eczéma purulent qui vous empêche de dormir? Avez-vous faim? Souffrez-vous globalement de frustration en ce moment?

2) Demandez-vous si votre critique fait avancer le schmilblick. Va-t-elle amener un débat d'idées? Avez-vous argumenté ou donné un simple ressenti?

3) Privilégiez toujours l'humour. Une critique faite avec humour aura plus de chances d'être entendue. Si vous n'êtes pas drôle, abstenez-vous.

4) Critiquez si vous savez de quoi vous parlez, si c’est votre métier ou que vous avez de solides connaissances dans le domaine. Inutile de venir étaler une pseudo-science sur le sujet simplement parce que c'est ce que vous pensez être juste. Les gens ont assez de problèmes comme ça.

 

Sans oublier les remarques de bon sens : évitez les poncifs, les répétitions, le langage SMS, les insultes et le hors-sujet. Tout devrait alors bien se passer.

10:28 Publié dans Théorie de l'Internet | Lien permanent | Commentaires (66) | |  Facebook

jeudi, 09 juin 2011

Echantillon des meilleures pages Reddit du monde

Le cours d'aujourd'hui vous sera utile dans les cas suivants: si vous n'avez pas ri depuis 1994, si vous êtes un écrivain en panne d'inspiration, si vous avez perdu votre foi en l'être humain ou tout simplement si vous en avez assez de tomber sur des vidéos scatophiles sur Internet. Matière pré-requise : anglais avancé pour 3 pages Reddit sur 5.

Qu'est-ce que Reddit ? Lancé en 2005 par deux étudiants de Virginie, ce forum - qui a acquis une énorme popularité à partir de 2009 - se définit comme "la voix d'Internet". Enormément de news, mèmes, photos et vidéos insolites que l'on voit aujourd'hui sur Tumblr ou sur les blogs viennent de Reddit. Sorte de version sage et grand public de 4chan.

 

thanku.jpg


A 21 ans, vous vous êtes rappelés que gamin, il y avait devant chaque magasin où vous alliez avec vos parents un panneau stipulant que "TOUS LES MOUFLETS QUI CHOUINERONT ICI IRONT EN PRISON" ? Eh bien tous les parents menteurs, épuisés, drôles et/ou infiniment cools se sont retrouvés sur ce topic. On y trouve également d'autres anciens enfants crédules qui confient les bons et mauvais tours que leurs vieux leur ont joués.

Exemple n°1 : "Quand mon père pétait dans la voiture, il se mettait à crier et à péter les plombs parce qu'il venait "d'écraser un canard". Mon petit frère et ma petite soeur se mettaient alors à pleurer comme des hystériques en regardant par la fenêtre."

Exemple n°2 : "Ma fille et moi nous sommes allés au buffet chinois tous les dimanches pendant des années et, au moins jusqu'à ce qu'elle soit à l'école et apprenne à lire, étrangement elle tombait à chaque fois sur le même biscuit chinois : "Ecoute ton père, car c'est un homme sage" ".

En bonus, on y trouve quelques anecdotes sur Bruce Springsteen. Pour approfondir, vous pouvez aussi lire le topic qui a inspiré celui-ci: Quelle est la chose la plus cool que votre père ait fait en vous disant "ne le dis pas à ta mère" ? (Exemple : "Au lieu d'avoir LA discussion avec moi, comme ma mère lui demandait avec insistance, il m'a simplement montré comment effacer l'historique d'Internet Explorer, et c'est tout. Un geste mutuellement bénéfique de sa part.")


Apparemment, Marty McFly se trouve un super job dans le futur. Mais suite à un accident sur l'infrastructure du Large Hardon Collider, le pauvre vieux se retrouve pris au piège dans le continuum espace-temps. En attendant de pouvoir quitter le passé, il vient sur Reddit pour répondre à toutes les questions que les internautes voudraient lui poser. A vrai dire, il lui arrivera même de répondre à certaines questions avant même qu'elles ne soient publiées.

Réponse de DrMartyMcFly - "Nous avons juste branché une grosse tige de cuivre à chaque extrémité, puis nous avons reculé et laissé voleter les étincelles."

Question : "Comment avez-vous réussi à vous occuper de Sarah Palin ?"


facebookvsreality.jpg
Ma page préférée.
Le principe, outre celui de faire preuve d'autodérision, est de montrer que les photos sont souvent subjectives. La plus jolie fille d'Internet pourra avoir un physique de Zézette selon l'angle et la lumière tandis que votre pote ex-mannequin La Redoute ressemblera à un tableau de Picasso en fonction du cadrage et des éléments qui l'entourent.

Pas besoin de savoir parler anglais pour suivre ce topic, il vous suffit de cliquer sur "flattering" (= flatteuse) et "unflattering" (= peu flatteuse) pour voir les clichés postés par les redditors.


Dans un accès d'ennui et d'envie de challenge, le redditor Veroz a demandé aux internautes de lui donner des thèmes de soirées déguisées - en quelque sorte. Comment s'habiller quand on va à un enterrement de clown? Pour un déjeuner avec Richard Simmons? Un mariage steampunk? Lors de son premier jour au camp nudiste?

Au total, 24 déguisements ont été choisis et postés par Veroz.


L'une des grandes qualités de la communauté Reddit, c'est sa gentillesse. Régulièrement, des opérations cadeaux sont organisées sur le site. Mon coloc et moi-même avons ainsi reçu un colis d'Hicksville, NY, contenant 50 $ de snacks, récemment. A Noël, nous avions déjà envoyé une petite bouteille de Chablis et du foie gras à un Finlandais. Il y a deux ou trois mois, une opération "livre" a été lancée sur le site, permettant même à des français de s'envoyer entre eux leur bouquin de leur choix. Preuve que l'humanité n'est pas si pourrie.

reddit_pizza copie.jpg


"Random Acts of Pizza" permet d'offrir une pizza à un autre internaute pour la simple beauté du geste. Certains expliquent pourquoi (généralement parce qu'ils sont fauchés ce mois-ci), d'autres promettent de rendre la pareille dès qu'ils auront touché leur salaire la semaine suivante, et pas mal d'entre eux sont étudiants.

La semaine prochaine, nous parlerons probablement de choses moins gaies, donc si vous avez de bonnes pages Reddit sous le coude, n'hésitez pas à nous en faire profiter.

11:56 Publié dans Introduction à l'Internet | Lien permanent | Commentaires (12) | |  Facebook

vendredi, 03 juin 2011

Spider-Man est-il le nouveau Pedobear?

En avril dernier, un nouveau mème a fait une apparition remarquée dans cette fabuleuse nation qu’est Internet : Spider-Man, l’homme infréquentable. Ledit mème consiste en plusieurs captures d’écran d’une vieille adaptation télévisée du comic de Stan Lee (diffusée à la fin des années 60 sur les petits écrans d’Amérique du Nord) sur lequel est retranscrit le monologue interne du grand Spidey. Entre sale gosse et idole des jeunes, Spider-Man est en passe de devenir le nouveau Pedobear. Pourquoi et comment une telle chose a-t-elle pu arriver?

spidey.png

 

Vous ne pouvez pas faire ça. Pedobear m'a incité à le faire.

RAPPEL DES FAITS : Pedobear est un mème visuel (i.e. un élément culturel récurrent et reconnaissable par une communauté) né sur le forum 4chan et qui représente un ourson pédophile et pervers. Loin de faire l'apologie de la pédophilie (c'est même plutôt l'inverse), Pedobear est un personnage humoristique, peut-être le plus connu d'Internet. Pour en savoir plus sur Pedobear (EN)(FR).

§ 1 - La transgression de la figure du superhéros

Ah! Voilà un début de réponse.

A - La déchéance et la dépravation, objets de fascination

L'attrait humain pour la déchéance n'est plus à prouver: dès que les stars du cinéma (Charlie Sheen) ou de la politique (Dominique Strauss-Kahn) vivent dans la débauche, la plèbe ne tarde pas à sortir les fouets. Rien n'est plus jouissif pour le spectateur que de voir les grands de ce monde tomber de leur piédestal. Il y a sans conteste une part de sadisme dans le processus, mais aussi une part d'amour qui subsiste malgré tout ("qui aime bien châtie bien"). Car si l'immoralité plait tout autant qu'elle offusque, c'est aussi parce qu'elle est infiniment drôle.

Mais quand même l'égérie Chanel en arrive à prendre des photos de ses tétons, qui peut bien encore nous choquer? Qui peut bien encore nous divertir? Seul le superhéros, figure irréprochable et inattaquable par excellence, peut jouer les remplaçants. Spider-Man est la dernière personne qui peut être ridiculisée: il se retrouve alors libidineux, outrancier, immature et stupide.

B- Exemples

 

spideytits.jpg

Maintenant, on attend les nichons...

 

spideypic.png

C'est ça, cochonne, bouge ces fesses pour Spidey

 

spideyboner.jpg

Je me demande pourquoi mon oreiller a une érection

 

spideyboss.jpg

Comme un chef

§ 2 - La relève de l'humour noir

Mais le but est-il simplement de salir la réputation Spidey?

A - Le déclin de la popularité de Pedobear

spideysofa.jpg

J'aime la tournure des événements

Bien qu'ultra-populaire sur Internet, Pedobear a toujours été sujet à controverses (la principale étant la fameuse question: "peut-on rire de tout?"). Comment différencier humour noir et réelle perversion? Et si Pedobear devenait un symbole, un objet de reconnaissance, pour les pédophiles? Ce qui n'était qu'une blague potache entre initiés a pris trop d'ampleur.

Qu'il fusse victime du politiquement correct, de la lassitude ou d'un malaise sincère de la part de certains internautes, le succès de Pedobear a tendance à s'estomper au fil du temps. La plupart des gens restent attachés au personnage de la même façon qu'ils restent attachés aux chemises bûcherons des années 90. Parfois, dans un élan de nostalgie, ils continuent à en porter. Sans pour autant en faire leur fringue de prédilection.

Au moins, Spider-Man met tout le monde d'accord : il est clairement second degré.

B - Spidey, un mème plus accessible

Le problème de Pedobear - outre le fait qu'il soit vicieux comme une vieille à la caisse du Super U - c'est qu'il ne s'imposait pas à la connaissance du premier mortel venu. Pour comprendre qui il était (et donc rire de lui) il fallait faire quelques recherches ou faire partie d'un groupe d'amis qui eux-mêmes savaient ce qu'il représentait. L'image de Pedobear n'était pas facile à appréhender.

Spider-Man, lui, a dépassé le problème: tout le monde - sur et hors sphère d'Internet - le connait. Son côté justicier tranche avec les sous-titres graveleux. Autrement dit, l'humour est moins complexe et plus fédérateur. Ainsi, Spider-Man peut flirter avec d'autres éléments de la pop culture.

 

spideyron.jpg

Un jour comme les autres... oh, attendez! Est-ce que c'est Ron Weasley?

Car sur Internet aussi, plus on est de fous, plus on rit.

15:23 Publié dans Bases de la didactique du lol | Lien permanent | Commentaires (14) | |  Facebook

mardi, 31 mai 2011

INTERNET VS VRAIE VIE - VOL. 2.

Après un match sanglant et sans pitié, Internet l'a emporté contre Vraie Vie (elle fut retrouvée grelotante, le visage ravagé par les larmes de la déception, dans un coin des vestiaires) il y a une dizaine de jours. C'est dans ce climat de honte, de tension sexuelle et de revanche que Vraie Vie a jeté son gant au visage d'Internet, qui a accepté de le ramasser. Dernière manche.

LA BIENSEANCE

N'avez-vous jamais pensé, à propos d'une connaissance : "José31, il est drôlement plus sympa en vrai"? Internet a tendance à réveiller le mauvais fond qui est en chacun de nous. José est arrogant et imbuvable sur les forums, sec et autoritaire par mail, et un vrai connard sur Twitter? C'est normal. José31 fait fi des bonnes manières car il voit en Internet un monde à part où il peut expectorer ses petites frustrations quotidiennes et où il peut jouer les grands chefs sans préjudice (du moins, tant qu'il ne blague pas sur Nadine Morano). Avant, seule la voiture remplissait cette fonction. Mais avant, personne n'était dans la voiture de José pour entendre ses propos bilieux.

Internet 0 - 1 Vraie Vie

L'INSPIRATION

770213237.gif

Chatons qui s'embrassent = succès = $$$ = président d'Internet

 

Peut-être le point le plus complexe. Sur Internet, les sites regroupants photos, poésies, illustrations, nouvelles, collages, chansons, looks, tatouages, articles, vidéos et autres productions intellectuelles n'en finissent plus d'occuper notre attention. Lookbook, deviantart, tumblr, flickr, ou encore MySpace avant eux, sont devenus des sources d'inspiration infinie. En théorie, nous devrions donc être plus créatifs, plus originaux, inventer à notre tour de nouvelles sources d'inspiration. En pratique, Internet et inspiration sont-ils réellement compatibles? La sensation d'être écrasé par le talent des autres, exposé en masse, peut avoir l'effet inverse et décourager l'internaute. Un excellent article de Dan Chiasson sur Keith Richards parle ainsi de surabondance paralysante (page 2, 5ème §). Le fait que nous puissions retrouver, en dix secondes, un morceau de Chuck Berry, le voir sur scène en vidéo ET lire la partition dudit morceau peut nous couper la faim. On se gâche l'appétit à force de tout ingurgiter, et on devient improductif.

Internet 0 - 1 Vraie Vie

LA BIOGRAPHIE

La possibilité d'écrire quelques lignes sur soi partout sur Internet est l'un des plus grands progrès de la dernière décennie. Dans la Vraie Vie, personne ne se présente en disant "salut. j'aime Final Fantasy XII, le café au lait, et m'épiler les aisselles à la pince à épiler". Vous devez attendre quelques soirées voire quelques échanges de fluides corporels pour apprendre ce genre d'informations. La création des profils sur Internet permet donc un gain de temps considérable (+70% par rapport à la Vraie Vie) et une déception moindre ("J'en reviens pas que José aime le café au lait, c'est tellement fade").

Internet 1 - 0 Vraie Vie

LA SOCIALISATION

En 2004, le groupe rock No One Is Innocent sort une merveilleuse chanson sur les dangers du monde virtuel, Revolution.com. Des années après, My Major Company Books sort un roman signé Al Coriana et intitulé No Life. Ni la merveilleuse chanson, ni le roman n'ont réveillé la conscience des foules. Est-ce parce qu'il est trop tard ou parce que la fuite du monde réel et l'absence de relations sociales ne sont que des sujets chers aux réacs et aux neuneus ?

 

tumblr_lj6rtdZwJc1qa5z1ro1_500.png

REGARDE CE TYPE. Au début, tu penses qu'il est pathétique. Mais regarde mieux. Il a un passe-temps qu'il aime et les finances qui vont avec. Il a le contrôle et mène la vie qu'il veut.

 

Les exclus, les timides maladifs, les disgracieux et les nerds n'ont jamais été aussi sociables: Internet leur a donné un endroit où s'exprimer et se faire des amis. Les occasions de rencontrer des personnalités extrêmement différentes - ou au contraire des personnes partageant notre humour tordu - sont infiniment plus nombreuses aujourd'hui qu'à l'époque où nous n'avions que les boîtes et le lieu de travail. Bonus: retrouver des copains du primaire et améliorer son estime de soi ("Dis donc, Jean-Raoul il est bouffi comme un ancien teufeur maintenant! Pis sa femme a des chicots pourris!").

Internet 1 - 0 Vraie Vie

LA LIBERTE

Celle-là, elle est facile. Par essence, Internet permet une plus grande liberté que la Vraie Vie: liberté d'expression plus étendue, liberté d'acheter à l'étranger plus facilement, liberté de communiquer avec des gens à l'autre bout du monde, liberté d'être soi-même ou non, etc.

Internet 1 - 0 Vraie Vie

De façon tout-à-fait spectaculaire et inattendue, il semblerait qu'Internet ait encore gagné ce face-à-face. Bien entendu je n'exclus pas la possibilité d'avoir oublié certains points (l'anonymat, le droit à l'oubli...), mais avec toute la mauvaise foi qui me caractérise, résumons par ceci:

 

tumblr_lktpcbvbdN1qhlwoyo1_500.jpg

N'oubliez pas qu'exceptionnellement, nous nous voyons deux fois cette semaine. A dans trois jours.

 

15:19 Publié dans Introduction à l'Internet | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : internet bro fist, chat mignon, josé31 | |  Facebook

mercredi, 18 mai 2011

INTERNET VS VRAIE VIE - VOL. 1.

Ce papier est pour tous ceux qui ne se rappellent pas de ce qu’ils faisaient le samedi soir quand Internet n’existait pas, les incrédules persuadés que les jeunes sont en voie de perdition depuis la création de Skyrock, les anciens qui peuvent encore siffler la musique du modem qui se connecte, et les vieux schnoks qui n’ont jamais compris « tout le foin autour d’Internet ». Tentons de répondre aujourd’hui à une question vieille comme le minitel : si Internet et Vraie Vie se battaient en duel, qui l’emporterait ? Première manche.

LA PORNOGRAPHIE

Je commence par ce qui nous intéresse évidemment le plus (je dis nous par politesse). Avant Internet, si vous vouliez être émoustillé(e) par quelques images olé-olé, il vous fallait vous contenter de peu avec le téléfilm érotique du dimanche soir sur M6, être initié(e) par une personne qui aurait déniché K7 pornos et magazines "100% GROS SEINS" au marché noir, ou, si vous étiez en âge de rentrer dans un sex-shop, louer les films de Brigitte Lahaie et prendre le risque d'être vu(e) par Madame Michou en sortant.

Aujourd'hui, même Madame Michou peut regarder des vidéos X en tout anonymat et à moindre frais sur Internet. Les sites web offrant gratuitement des scènes de plaisir absolu se multiplient, il y en a pour tous les goûts et tous les fantasmes, de X-Art à YouPorn, et le journalisme de cul devient une spécialité.

Internet 1 - 0 Vraie Vie

LES CONNAISSANCES

Internet est-il un réel vecteur de savoirs ? Sommes-nous plus intelligents et/ou cultivés qu'avant ?

 

abraham.jpg

"Le problème avec les citations sur Internet est que vous ne pouvez jamais savoir si elles sont vraies" - Abraham Lincoln

 

En théorie, Internet a favorisé l'accès aux connaissances : en l'espace de dix minutes, vous pouvez retrouver la date de naissance de Samantha Fox et en apprendre un peu plus sur l'Equation de Boltzmann. Grâce au web 2.0 et aux webzines de niches, vous pouvez découvrir de nouveaux biens culturels (livres, films, séries...), de nouvelles ressources et approfondir certains sujets.

En réalité: la majorité des sources ne sont pas vérifiées, les coquilles vont bon train (les journaux en ligne ayant rarement recours à un(e) secrétaire de rédaction), les outils d'information sont utilisés à mauvais escient (1) et les hoax font trois fois le tour du web avant d'être démasqués (2). Résultat: rien ne vaut les études et une inscription à la bibliothèque pour enrichir sa culture personnelle.

Il faut apporter néanmoins une nuance. Si Internet permet un apprentissage ciblé et rapide, les autres médias ne sont pas non plus exempts d'erreurs et les encyclopédies vieillissent. Internet et Vraie Vie sont par conséquent complémentaires.

Internet 1 - 1 Vraie Vie

LES AMIS

Les amis de la Vraie Vie ont tendance à mépriser vos amis d’Internet - que ce soit par ignorance, jalousie, incompréhension ou méfiance – et par extension, par vous mépriser («ce ne sont pas de vrais amis, car sur Internet tu ne sais pas qui sont vraiment les gens» ; «on ne te suffit pas ?» ; «tu es asocial» etc.).

De leur côté, les amis d’Internet obéissent à des règles sociales dignes du protocole diplomatique : si vous les aimez vraiment, vous devez les suivre et leur répondre sur Twitter (même en l’absence de questions), répondre positivement à leur demande d’amitié sur Facebook, remercier une personne si elle vous a ajouté à sa blogroll et a contrario déféquer sur son paillasson si elle vous en retire, puis name-dropper autant que faire se peut dès que vous passez une soirée avec eux (« JohnJohn a léché le menton plein de vodka de Julien_le_lémurien!!!!! et là ils commandent un énorme kebab!!!! »)... C’est vraiment dingue. Sauf si on ne connaît pas JohnJohn, ni Julien_le_lémurien.

Internet 0 – 1 Vraie Vie

LES BLANCS DANS LA CONVERSATION

Gênants dans la Vraie Vie, les blancs passent souvent inaperçus sur Internet (après 25 minutes de conversation, B ne répond plus à A, qui se dit alors que B a du travail, qui est en fait en train de faire une sieste). La spontanéité en est améliorée et les conversations banales ont tendance à s’effacer.

Internet 1 – 0 Vraie Vie.

1493484732.gif

 

 

LE GROUPE DES « COOLS KIDS »

Qui peut prétendre ne pas vouloir faire partie des gens cools? Dans la Vraie Vie, être accepté par le groupe des Kools Kids (Kate Moss, Ke$ha et Karl Lagerfeld) est bien trop compliqué: seuls les dealers, les gens extrêmement beaux et les anorexiques avec bon carnet d'adresses y parviennent. On vous rappelle sans cesse que vous êtes trop laids, trop crétins ou trop pauvres pour intégrer la clique. Certains finissent par réinventer la notion du cool (Charlie Sheen, Bob l'éponge), tandis que d'autres ne s'en remettent jamais (Valerie Solanas, Kim Jong-Il).

Sur Internet, même Mariah Carey peut vous répondre quand vous lui demandez un indice sur les prénoms de ses mouflets. Certes, vous pouvez avoir le sentiment d’être exclu si vous ne parlez pas anglais et/ou si vous ne comprenez aucune private joke. Mais comme dirait Mariah, rien n’est impossible: vous avez toujours la possibilité d’apprendre l’anglais et de lire les sites consacrés aux mèmes pour vous intégrer. Si vous n'êtes pas cool sur Internet, c'est que vraiment vous l'avez cherché.

Internet 1 – 0 Vraie Vie

LA SECURITE

On ne compte plus les reportages bidons sur les dangers d'Internet et les interviews des psychiatres sur la question. Allons, allons: n'importe qui sera plus en sécurité devant Internet que dans une discothèque crasseuse remplie des libidineux proches du coma éthylique. La Vraie Vie ne possédant pas de filtre "SafeSearch", les risques de tomber sur un tordu ou une scatophile y sont nécessairement plus élevés. Nos comptes bancaires sont aussi susceptibles d'être vidés suite à une transaction douteuse au Monoprix du coin que sur Internet. Etc.

Internet 1 - 0 Vraie Vie

Alors, qui gagne la première manche ?

 

internet.jpg

(3)

 

---

(1) Voir en ce sens l'article sur Rue89 à propos de Wikipedia.

(2) Le dernier en date étant bien sûr la fameuse photo de Ben Laden.

(3) © Marie Callum, d'Illustration Violation.

10:44 Publié dans Introduction à l'Internet | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook

mercredi, 11 mai 2011

Mots & expressions d'Internet dans le Larousse 2022

Personne n'imaginait qu'un médium puisse provoquer un émoi plus fort que celui ressenti par Toc-Toc dans La Vie Est Un Long Fleuve Tranquille (Étienne Chatiliez, 1988) lorsqu'il crache sur sa télévision. Vingt ans plus tard, tout le monde a déjà ressenti une vive émotion grâce ou à cause d'Internet - même si les plus fiers d'entre nous ne peuvent s'empêcher d'arguer que "c'est ridicule de s'énerver face à un écran". Quels sont les nouveaux termes et expressions qui pourraient entrer dans le Larousse 2022 ?

 

yeah.jpg

(1)

REPASSIO, subst. masc.: Etat semi-conscient où un individu refuse d'aller dormir pour lire et/ou regarder toujours plus de pages web. Entraîne fatigue, spasmes nocturnes et pulsions maniaques. Elle était assise à son petit bureau en bois de rose, le regard lointain, la bouche béante. Roberto comprit alors que sa bien-aimée était victime de repassio (J.J. Lawrence, La gardienne du phare, collection Harlequin 2017)

CROTTER SUR SON CLAVIER - Argot: Expression désignant l'action d'un grammar nazi (i.e. une personne qui aime à débusquer toutes les fautes d'orthographes sur Internet) qui fait lui-même une faute. Sous ses faux airs de Bernard Pivot, aussi bien physiques qu'intellectuels, il n'était toutefois pas à l'abri de crotter sur son clavier (Sarah Hersh, Le petit homme-encyclopédie, 2011)

CULPAVERT, subst. masc.: Mal-être ressenti par un grammar nazi qui vient de crotter sur son clavier. Tire son origine d'un poème de Jacques Prévert : C'est ma faute ; C'est ma faute ; C'est ma très grande faute d'orthographe ; Voilà comment j'écris ; Giraffe (Jacques Prévert, Mea Culpa, Histoires, éd. Folio 2009)

LOI DU JAMBONNEAU, subst. fém. : Théorie qui veut qu'un article écrit en un bloc, sans sauts à la ligne, captera plus l'attention du lecteur qu'un post où chaque phrase fait l'objet d'un nouveau paragraphe.

PRENDRE UN MONTE-CHARGE - emploi pronom.: Expression utilisée pour décrire les deux sentiments opposés qui sont ressentis à l'ouverture de sa boîte mail: d'abord la joie, en voyant l'accumulation des nouveaux messages, puis la déception, en se rendant compte que la majorité sont des spams et/ou des messages professionnels. Après un week-end difficile, le pauvre vieux se prit un monte-charge dès les premières lueurs du lundi matin, sombrant un peu plus dans son humeur cafardeuse (Eduardo Bazzino, Dépressions, 2013).

COMMENTAIRE ZOMBIFIE, subst. masc.: Commentaire très long, qui a nécessité un certain temps de rédaction, et qui sera rapidement effacé par l'éditeur du site pour des raisons qui lui sont propres. Mon commentaire zombifié! Mon commentaire zombifié! Comment osent-ils! Petzouilles! Salauds! S'égosilla-t-il de rage (Valérie Robinet, Mes hommages au troll, 2021).

BRÛLURE DIGITALE, subst. fém.: Ensemble de railleries qu'une communauté va faire, non sans acharnement, contre un internaute.

APPÂT-WIFI, subst. masc.: Wifi ouvert qui requiert un mot de passe pour se connecter, provoquant alors une certaine désillusion chez l'internaute. Lorsqu'elle arriva enfin en haut de la colline, Vanessa voulut tweeter le sentiment de plénitude éprouvé à la vue du splendide coucher de soleil. L'appât-wifi la ramena à la réalité; elle était seule. (Joseph Shangri, J'aurais voulu tweeter en haut de la colline, 2014).

SE PRENDRE LES PIEDS DANS LES CÂBLES - Familier: Relayer un hoax sur tous les réseaux sociaux, persuadé de sa véracité. Synon. Marcher à fond.

WEBASTHENIE, subst. fém.: Lassitude, indifférence vis-à-vis d'Internet. Ignace avait tout vu d'Internet. La moindre vidéo, le moindre gif animé, le moindre débat stérile avaient été découverts, scannés et analysés. Il se réveilla un matin atteint de webasthénie. (Gabi Parton, Gorbatchev et la planque à crack, 2018)

 

En TD cette semaine : rédigez à votre tour quelques nouveaux néologismes - pas de "courriel", "pourriel" et autres mots qui sont juste bons à faire des rimes. Aucun point ne sera compté pour les termes déjà présents dans l'Urban Dictionary.

--

(1) Strip trouvé sur 9gag.com -

jeudi, 05 mai 2011

Votre boss est-il un puceau du web ?

Mes qualités de mentaliste me permettent de savoir que si vous êtes ici, c'est que vous avez accès à Internet toute la journée sur votre lieu de travail. Oui, je suis mentaliste, et oui, j'aurais pu faire Secret Story 5, me faire un paquet de blé et voir mon physique fort avantageux en couverture de Closer, mais je préfère enseigner à des gens qui aiment glander, il faut avoir des priorités dans la vie.

Quoiqu'il en soit, si vous faites partie des 56% de la population active à avoir Internet au boulot, appréciez votre chance : ce n'est pas le cas de tout le monde. Votre boss est probablement quelqu'un d'ouvert, qui trouve Internet magique et/ou qui n'est pas complètement idiot. Mais de temps à autres, vous vous surprenez à remettre en question les compétences de votre supérieur hiérarchique. Derrière ses grandes phrases ponctuées de termes savants ("SEO", "pagerank", "metatags"), vous êtes en proie au doute. Voici donc une liste d'affirmations à cocher. En-deçà de 6 affirmations, vous pouvez considérer que votre chef n'est pas un puceau du web. D'accord? D'accord.

694065238.gif

1. Il/Elle a demandé à ce que Google soit bloqué au travail.

2. Il/Elle prend les tags très au sérieux.

3. Une fois, vous l'avez vu(e) mettre les mots "vagin géant" en tags pour faire plus de "clics".

4. Il/Elle est persuadé(e) que si on les laissait faire, les employés passeraient leur temps à regarder du porno et aller sur facebook.

5. Il/Elle a un compte Facebook commun avec sa/son conjoint(e) ("Mitch et Josiane Glucose")

6. Un jour, il/elle s'est pris les pieds dans les câbles de son ordinateur, deux jours de I.T.T.

7. Il/Elle ne souhaite pas installer le wifi dans sa boîte "parce qu'il/elle ne veut pas avoir de procès plus tard suite aux cancers que les salariés auront eus".

8. Il/Elle a une moustache.

9. Lors du débrief' pour le logo de l'entreprise, il/elle a proposé la font de Walt Disney.

10. Il/Elle a demandé à tout le monde d'installer Incredimail parce que la signature corporate est un gif animé.

11. Il/Elle demande à ce qu'on fasse sur le site des modifications suggérées par sa/son conjoint(e). Qui est prof de sport.

12. Il/Elle pense que Ajax est une marque de lingettes pour écrans.

13. Il/Elle trouve sincèrement que le lancement automatique d'une vidéo à l'ouverture d'un site est pratique.

14. Il/Elle envoie à sa mailing-list toutes les photos du congrès de Portet-sur-Garonne. Chacune faisant 4 mo.

15. Parfois, il/elle écrit des mails uniquement pour pouvoir y mettre l'acronyme ASAP ("merci de me rendre ce travail d'ici deux semaines ASAP").

16. Il/Elle passe ses week-ends à cliquer sur l'URL du site de la boite pour le faire remonter dans les recherches Google.

17. Il/Elle a ouvert un compte bancaire au Burkina Faso pour aider tous les gens qui le sollicitent pour de l'assistance là-bas.

18. Il/Elle a appelé le numéro de Evgenija Sitnikova pour qu'elle arrête immédiatement de lui envoyer des mails cochons.

19. En réunion, il/elle a toujours de supers idées comme "passer directement au web 2.1".

20. Vous l'avez déjà entendu(e) dire : "Essaye de voir s'ils ne le vendent pas moins cher sur Wikipedia".

21. Il/Elle a écrit tous ses mots de passe sur un post-il collé sous son écran.

22. Il/Elle a mis tous ses mots de passe dans motsdepasse.txt sur son bureau.

23. Tous les ans, votre boss demande au stagiaire de faire un powerpoint de Bonne Année.

24. Il/Elle a une photo ultrapixellisée de ses enfants en fond d'écran.

25. Sa signature de mail fait 10 lignes.

vendredi, 22 avril 2011

Les parasites d’Internet

Sales pique-assiettes dénués d’un quelconque talent sinon celui de céder à leurs bas instincts arrivistes, les parasites d’Internet se sont reproduits à la vitesse des morpions. Qui sont-ils ? Que nous veulent-ils ? Comment leur asmater la gueule ?

§1 – Définition & exemples

a) Une définition objective

Le parasite d'Internet, que tout semble désigner comme une nouvelle race d'acarien (physique balourd, cervelle microscopique...), est un pillard apparu grâce au web 2.0. Sa naissance fut engendrée par une question : "comment réussir en s'investissant le moins possible ?".

Si les content farms - i.e. ces sites boursouflés de petits articles ultra nuls et chargés de pirater les recherches Google afin d'engendrer un max de pognon - sont bien des parasites d'Internet, nous allons surtout nous intéresser ici aux agrégateurs de contenus  (= les entreprises qui traquent les informations mises en ligne un peu partout pour les regrouper sur un seul site : le leur) et aux écornifleurs qui s'approprient les créations d'autres personnes.

Pourquoi chercher à lutter contre les parasites d'Internet, me direz-vous ? Parce que le parasite, telle une tatane ayant marché dans une matière fécale, finit par laisser sa trace un peu partout et force alors les internautes à zigzaguer sur les trottoirs de l'information pour ne pas marcher dedans à leur tour. Y’a de quoi être fatigué.

b) Des exemples concrets

Pour ce qui est des agrégateurs de contenus, nombreux sont ceux qui vont stocker des articles / produits disponibles sur d'autres sites sans y apporter quoique ce soit. Leur but est de vous faire venir sur leur site nazebroque pour ensuite cliquer sur le lien qui vous intéresse vraiment.

Une petite liste non-exhaustive (1) :

Deux points à noter : petit 1° - certains vont pousser le vice jusqu'à brouiller les pistes : URL en bas de l'article et en tout petit, nom de l'auteur quasi-invisible si on ne prend pas le temps de lire chaque octet, etc. petit 2° - Les agrégateurs de flux type Reader ou Netvibes ne sauraient être rangés dans cette catégorie, puisqu'il est un outil mis à la disposition des internautes, qui vont pouvoir créer leur page pour y ranger les flux RSS de leur choix avec liens directs vers l'article source.

Les pillards à la petite semaine sont par exemple :

- Des webzines qui vont copier-coller en intégralité un article disponible sur un autre site sous couvert de "visibilité pour l'auteur" ou autre prétexte fallacieux (= appelée technique du cross-posting).

- Des types qui reprennent une vidéo à succès sur YouTube en y ajoutant leur logo repoussant.

- Ceux qui utilisent un visuel ne leur appartenant pas mais qui prennent le temps d'apposer le nom de leur site dessus.

banksy-crayolashooter-copy.jpg

Photo d'une oeuvre de Banksy prise par l'actrice Lauren Conrad et postée sur son twitter, puis utilisée par le site Jet-Set Graffiti.

§2 – Une quête désespérée pour 15 minutes de gloire

a) La perpétuelle recherche de succès

La motivation principale du parasite, mis-à-part l'argent et le sexe bien entendu, est le désir de reconnaissance. Bis repetita placent : à l'ère des starlettes faciles et de la multiplication des centres d'information, la télévision et Internet ont flingué notre bon sens. Nous vivons dans l'illusion qu'un jour nous aurons enfin droit à nos 15 minutes de célébrité. Nous voulons être vus, être connus et être aimés. Nous voulons voir notre nom ou notre pseudo se propager, accéder à la notoriété, dans un monde où les statistiques et le nombre de clics sont devenus le nouveau moyen de se mesurer la verge.

De fait, certains internautes ne supportent plus leur anonymat et sont prêts à n'importe quoi pour se faire remarquer.

b) L’amalgame trouveur / créateur

Le terme de "trouveur" est désormais employé avec sarcasme sur les réseaux sociaux. Mais que représente-t-il exactement ? Incapable de lancer son propre agrégateur de contenu, inexpérimenté en Wordpress et éternel absent de l'option Arts Pla de la Terminale, le parasite a déniché un bon moyen de se voir attribuer quelques mérites : en revendiquant la paternité d'un lien.

netiquette2 copie.jpg

Ah. (2)

Chaque jour que le Dieu de l'Internet fait, un quidam râle dans l'immensité du web que quelqu'un a utilisé son lien sans le citer. Ce qu'il oublie de préciser, c'est que lui-même n'est souvent pas tombé sur ladite URL par hasard, mais qu'importe : il est le trouveur, celui par qui le lien est arrivé, et tous ceux qui le postent sans vergogne sont des enfants de putain à défaut de pouvoir être légalement poursuivis.

§3 – Quelles solutions envisager ?

a) Le cas Le Tag Parfait

Les auteurs du site Le Tag Parfait ont récemment réalisé une entourloupette des plus fameuses. Il y a un peu plus d'une semaine, le blogueur Aymeric (ou Emery ? Bref, son nom n'a pas d'importance) - qui a régulièrement recours au cross-posting pour alimenter son site - a linké directement chacune des illustrations du Tag Parfait en plus de leur papier. Le malheureux, qui ne s'embarrasse pas des bonnes manières, a alors ri jaune en voyant que le Tag Parfait avait remplacé ses images par ceci :

 

parasite.jpg

Apparemment c'est Emery.

Quelque peu humilié mais pas abattu, le blogueur a fini par revenir à la raison et poster un simple extrait + lien vers le site d'origine.

b) Le watermarkage, issue opportune ?

Estampiller toute oeuvre de l'esprit est impossible, mais est-ce seulement une bonne idée ? Watermarker ses photographies peut apparaître comme une solution, mais rappelons que l'intérêt premier d'Internet est la propagation des informations et des idées. Si les usurpateurs, détrousseurs et vieilles sangsues nous gâchent parfois le plaisir, le "tout-contrôle" irait à l'encontre de l'essence même du médium, et il ne s'agit pas de tomber dans l'excès inverse. La meilleure solution reste donc de leur souhaiter une bonne chiasse (3).

--

(1) Liste établie grâce à l'extension de Chrome, "Personal Blocklist", qui permet d'éjecter certains sites des résultats Google.

(2) L'exemple cité était une parodie de comportement de trouveurs.

(3) © Clim.

13:03 Publié dans Introduction à l'Internet | Lien permanent | Commentaires (33) | |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu